U2 triomphe à Bruxelles devant 60 000 fans
Agence France-Presse, 11 Juin 2005
 
Le groupe de rock irlandais U2 a triomphé vendredi soir devant 60 000 spectateurs conquis d'avance au stade roi Baudouin à Bruxelles pour le premier concert en Europe de sa tournée mondiale Vertigo Tour.

Ouvert sur le titre Vertigo, issu du CD How To Dismantle An Atomic Bomb, le 11e album du groupe sorti en novembre dernier, le concert s'est achevé deux heures plus tard sur une reprise du même titre.

Entre les deux, Bono (chant), The Edge (guitare), Adam (basse) et Larry (batterie) ont revisité une vingtaine de titres qui ont fait des quatre Dublinois l'un des groupes les plus populaires au monde.

La première partie du concert, dont les tickets s'étaient vendus en trois heures en janvier dernier, alterne titres anciens (Electric Co) et plus récents (Beautiful Day), le temps pour Bono de poser une voix légèrement enrouée.

Mais il faut attendre trois quarts d'heure pour que le stade roi Baudouin s'enflamme réellement sur Sunday Bloody Sunday, l'un des classiques du groupe datant du début des années 80.

Bono, plus messianique que jamais, prêche la paix au Proche-Orient en nouant autour de son front un foulard où se mêlent croissant musulman, étoile de David et croix chrétienne, alors que s'enchaînent les hymnes pacifistes et humanistes du groupe (Pride, Where The Streets Have No Name).

Le leader de U2, qui a profité de son passage à Bruxelles pour inciter les responsables européens à ne pas oublier l'Afrique, s'adresse alors aux membres du G8, «les huit hommes les plus puissants du monde qui vont se rencontrer d'ici peu sur un terrain de golf écossais et qui ont entre leur main le sort de millions d'hommes et femmes».

«Des milliers de personnes meurent chaque jour du Sida, ce n'est pas acceptable», lance le chanteur, sous les applaudissements et alors que des dizaines de milliers d'écrans de téléphones portables, portés à bout de bras par les spectateurs, illuminent le stade.

Lors de deux rappels, U2 interprétera encore cinq morceaux, principalement tirés de leurs albums les plus récents, avant de tirer sa révérence vers 23h30.

Dimanche, les quatre Irlandais seront en Allemagne pour le deuxième concert d'une tournée qui les mènera ensuite dans les plus grands stades du Vieux continent, dont le Stade de France à Paris (les 9 et 10 juillet) et le Camp Nou de Barcelone (7 août). Avant de retourner aux États-Unis cet automne pour la suite de leur tournée.
© U2Achtung.com     Version 11 - design : opopanax.fr