Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Sida: Bono demande à Blair de faire plus au G8

Sida: Bono demande à Blair de faire plus au G8

LONDRES (AFP) - Les stars du rock Bono et Bob Geldof, ardents défenseurs des causes humanitaires, ont plaidé jeudi auprès du Premier ministre Tony Blair pour qu'il presse les dirigeants du G8 de mettre de côté leur différends sur l'Irak pour s'unir dans la lutte contre le sida.

Au cours d'un "Déjeuner pour l'Afrique", le chanteur du groupe irlandais U2 Bono et l'ancien chanteur des Boomtown Rats d'origine irlandaise Bob Geldof, ont demandé aux dirigeants du G8 de "se dégager un peu de leurs désaccords sur l'Irak".

"La guerre contre le terrorisme est liée à la guerre contre la pauvreté", a déclaré Bono après la rencontre avec M. Blair.
"Ce n'est pas moi qui l'ai dit. (Le secrétaire d'Etat américain) Colin Powell a dit que la plus dangereuse des armes de destruction massive était le virus du Sida et lorsqu'un militaire dit quelque chose comme ça, vous pouvez y croire".

Bob Geldof a dit espérer que la nouvelle ministre du Développement international Valerie Amos, présente aux côtés du Premier ministre Tony Blair lors de la rencontre d'une heure à Downing Street, suivra les traces de Clare Short, "une grande ministre" qui a fait un "boulot fantastique" pour le développement.

Mme Short a démissionné le 12 mai du gouvernement travailliste, disant sa "honte" de la politique en Irak de Tony Blair, l'accusant de n'avoir "pas tenu ses promesses" sur, notamment, le rôle que devraient y jouer les Nations unies.

Cette rencontre intervient à quelques jours du sommet début juin à Evian (France) des pays les plus riches (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Canada, Italie, Allemagne, Japon et la Russie).

Bob Geldof avait animé en 1985 le concert Live Aid contre la famine en Ethiopie, l'un des événements caritatifs les plus mémorables jamais organisés.