Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

U2 Go Home : la Revue

U2 Go Home : la Revue

u2tour.de a mis en ligne une revue (en anglais) en détail. Cliquer sur l'image pour la découvrir ainsi que de nombreuses photos.

image : 16:9
son pour le concert : DTS, 5.1 et PCM Stereo
son pour les bonus :
The Unforgettable Fire documentary et Mysterious Ways : PCM Stereo

Le Coffret
Le DVD est disponible dans deux packagings différents. La première version est la version habituelle en digipack, comme pour le DVD de Boston, au sein de laquelle se trouve le livret au format DVD. La seconde version est une vraie surprise, il s'agit d'un boîtier de CD classique accompagné d'un livret au format équivalent. C'est un format plutôt inhabituel pour un DVD et les consommateurs non avertis risquent de s'y perdre et de prendre ce DVD pour un CD audio. Le logo DVD n'est en effet mentionné ni sur la couverture ni sur le côté – ce qui contraste avec les DVD précédents de U2. Le logo du DVD est uniquement présent sur le dos du boîtier parmi les différents autres logos de marques. Il est certain que la confusion sera inévitable entre ce DVD et un CD audio! Le format CD audio est avant tout destiné au marché américain, mais il sera également disponible en Europe. Universal Europe a décidé de mettre l'accent sur la version coffret DVD. Bien entendu, quelle que soit la version coffret que vous choisirez, le contenu des disques DVD reste identique.

Le Contenu
Le DVD contient l'intégralité du concert donné à Slane Castle le 1er septembre. «Mysterious Ways» ne fait pas partie du concert, mais est disponible en bonus. Les raisons invoquées restent toujours inconnues. Sans «Mysterious Ways», le concert dure 1h38, la chanson en bonus dure quant à elle 6'26 minutes. De plus, le DVD contient la version remasterisée du documentaire «Unforgettable Fire», qui était disponible auparavant en VHS sous le nom «The Unforgettable Fire Collection», sorti en 1985. Au delà de «Mysterious Ways», les bonus comprennent une section DVD-rom proposant des écrans de veille, des thèmes de bureau, un calendrier de l'Elevation Tour et des liens Internet, et, pour la toute première fois, la possibilité de visionner trois chansons du concert en 360°.

Le Concert
Le fait le plus marquant du concert est sans conteste l'humeur extraordinaire dans laquelle se trouvait le groupe ce soir-là. Alors que le concert de Boston pouvait sembler un peu superficiel, on peut voir qu'ici, le groupe s'éclate pour la deuxième fois devant la foule immense de Slane Castle. Peut-être cela vient-il du fait que U2 n'avait pas prévu de sortir ce concert en DVD. Les événements vécus par les membres de U2 avant les deux concerts de Slane Castle ont rendu ces concerts très émotionnels. Le nombre impressionnant de spectateurs apporte un esprit incroyable à Slane Castle, l'antre de tous les fans de U2. L'interaction avec les fans est bien meilleure que lors du concert de Boston.

Entre les chansons, Bono raconte des histoires, s'amuse avec les fans, délire un peu, ce qui rend l'enregistrement de U2 ce soir-là si spécial. Nous ne commenterons pas chaque chanson, nous pensons que chaque fan doit se faire sa propre idée du concert. Nous souhaitons seulement mentionner que la performance musicale et l'atmosphère de ce concert sont exceptionnelles. En comparaison avec toutes les autres vidéos live, c'est indéniablement celle-ci qui retranscrit le mieux l'émotion lors d'un concert. Toutes les autres vidéos sont à la limite trop bien préparées. U2 à Slane Castle 2001, c'est le U2 que nous voulons voir, ils jouent avec leur cœur et s'éclatent.

L'image
Le concert a été enregistré par plusieurs caméras sous différents angles. Ned O'Hanlon a mentionné lors d'une interview à U2.com que le budget de l'enregistrement de ce concert n'avait représenté qu'une petite fraction du budget de l'enregistrement du concert de Boston. L'esprit du concert est merveilleusement bien retranscrit, le public est souvent filmé et reflète l'enthousiasme de cette nuit-là. La vidéo est au format 16:9, les images sont parfois un peu grossières, quelques effets spéciaux sont utilisés, mais tout cela est dû aux conditions d'éclairage lors de l'enregistrement.

Les Bonus
Le documentaire «The Unforgettable Fire»
Comme nous l'avons déjà mentionné, il s'agit de la version remasterisée du documentaire «The Unforgettable Fire», qui a suivi l'enregistrement de l'album du même nom à Slane Castle en 1984. Le format de la vidéo est en 4:3 et le documentaire dure 28 minutes. Des sous-titres sont disponibles en anglais, français, espagnol, allemand et portugais. Le documentaire est en anglais.

«Mysterious Ways»
Dès que la liste des chansons du DVD est devenue publique, de nombreux fans furent déçus qu'une nouvelle fois, comme sur le DVD de Boston, «Mysterious Ways» ne fasse pas partie du DVD. Pour des raisons qui restent encore inconnues, «Mysterious Ways» ne figure pas dans le concert, mais seulement en bonus. Ce n'est pas un bonus caché comme cela avait pu être dit (ou craint), mais une chanson qui est très facilement accessible depuis le menu principal. (Remarque : le producteur Ned O'Hanlon a expliqué, lors d'une récente interview, que cette chanson n'allait pas vraiment avec le reste du concert).

A l'opposé du reste du concert, cette chanson n'est disponible qu'en format son PCM. Le rythme de la chanson est différent du reste du concert. Des images rapides, des mouvements lents, des zooms digitaux et des effets sont mixés. La chanson prend une connotation très personnelle quand Bono fait monter sur scène sa fille de 10 ans, Eve. Depuis que la femme de The Edge n'est plus disponible pour faire la danse du ventre, Eve prend le relais de manière très détendue. Quel autre enfant de 10 ans pourrait danser aussi aisément devant 80 000 personnes ? Ce côté détendu semble être réservé à la seconde fille de Bono ! La chanson se termine au bout de 6'26 minutes en fond d'écran noir, ce qui rend son intégration au reste du concert techniquement impossible. La liaison entre «Where the streets have no name» et «Pride (In The Name of Love» est parfaitement réalisée, à tel point que l'on ne s'aperçoit pas que «Mysterious Ways» manque à cet endroit.

Les bonus du DVD-Rom
Nous devons tout d'abord mentionner que cette partie du DVD ne peut être visionnée que sur votre lecteur DVD-rom ou votre ordinateur. Cela ne fonctionne pas sur les lecteurs de CD-ROM. Cette partie n'est pas compatible avec les MAC. Les utilisateurs de MAC sont donc invités via le livret ou via un fichier info à se rediriger vers un site Internet. Les utilisateurs Windows peuvent profiter d'un menu animé en flash, qui donne accès à tous les bonus. Le bonus le plus apprécié est la vue en 360° du concert. Il s'agit en fait d'une vidéo quicktime des trois chansons «Elevation», « Beautiful Day» et «Where the streets have no name». Les utilisateurs ont la possibilité de faire tourner la vidéo à 360° en temps réel avec la souris. Néanmoins, la qualité de l'image fait penser à une webcam bon marché. Bien que ce soit amusant de regarder trios chansons de cette manière, même les fans les plus assidus n'apprécieraient pas réellement de regarder la totalité du concert avec cette résolution d'image. Par moment, il est même difficile de différencier un pixel de la tête de Larry ! Vous aurez tout de même la chance de voir Bono courir autour du cœur, ce qui est assez inhabituel ! Vous pourrez aussi entendre Bono dire au début de « Beautiful Day » : « Maintenant, c'est deux à zéro! ». Probablement une remarque sur la défaite des Pays-Bas face à l'Irlande lors des qualifications pour la coupe du monde de football qui avait lieu ce jour-là (bien qu'en fait le match se soit terminé sur un score de un à zéro) et qui voulait dire que l'Irlande allait se rendre en Corée du Sud et au Japon. Cette phrase ne figure pas dans le concert normal.

Le deuxième bonus est le calendrier de l'Elevation Tour et l'horloge. Si vous cliquez dessus, un fichier flash s'installe automatiquement sur votre ordinateur. Ce fichier contient un calendrier et une horloge. Le calendrier détaille toutes les dates de la tournée Elevation mais ne comprend pas les liens au journal de Willies, contrairement au site U2.com. On peut se demander à quoi sert ce bonus, d'autant plus que les possibilités d'intégration de cette fonction sont totalement absentes.

De plus, deux écrans de veille en rouge et bleu sont disponibles ; leur style est en harmonie avec le DVD. Ils sont beaux, mais rien de très excitant. Quatre thèmes de bureau sont disponibles pour égayer votre système Windows. Ils sont disponibles aussi bien en résolution 1024x768 qu'en 800x600. Le répertoire u2-folder contient les fichiers bitmap et également le calendrier de l'Elevation tour et l'horloge, qui sont prêts à l'emploi. Enfin, les liens incontournables vers U2.com et les ONG soutenues par U2 sont également mentionnés. On notera malheureusement l'absence de liens exclusifs.