Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Le monde a besoin de plus de Canada

Le monde a besoin de plus de Canada

Le monde a besoin de plus de Canada
Vendredi 14 Novembre, Bono s'est rendu au Congrés Liberal au Canada. Il a surpris tout le monde en se présentant à la soirée de Paul Martin, le nouveau chef du parti Libéral Canadien.

Devant des milliers de spectateurs, le chanteur a rendu hommage au Canada dans un discours surprenant. Bono, en plus de vanter le Canada, en a profité pour passer plusieurs messages sur la situation politique mondiale actuelle. La guerre en Irak, la lutte à la pauvreté, l'aide du Canada à l'Afrique ("Je crois que le monde a besoin de plus de Canada"), le courage des millitaires canadiens ainsi que plusieurs autres sujets ont orné sont discours qui a duré presque vingt cinq minutes.

Durant son discours, Bono a vanté le Canada et le travail du gouvernement libéral, se promettant toutefois de rappeler Paul Martin à l'ordre si ce dernier ne respecte pas son engagement à aider les pays pauvres.

Bono qui a rendu un service à Paul Martin en se présentant à cette soirée n'a toutefois pas manqué de lui rappeler qu'un service en attire un autre.

Bono a été invité par Paul Martin, mais l'artiste a prévenu que l'aspirant premier ministre n'appréciera peut-être pas autant ses interventions à l'avenir, s'il continue à militer pour le Tiers-monde.

Il a d'ailleurs réclamé au nouveau chef du Parti libéral fédéral que le Canada augmente ses dépenses d'aide aux pays étrangers, pour atteindre un montant équivalent à 0,7 pour cent de son produit intérieur brut (PIB).

"Je vais être son empêcheur de tourner en rond, a dit Bono. Dans un an, il va regretter son invitation."

Quand le discours de Bono est devenu plus technique en faisant référence au PIB, le chanteur a proposé au libéraux d'en profiter pour "aller aux toilettes" ou pour prendre une tasse de thé, si le sujet les ennuyait. Bono s'est ensuite enflammé en parlant des ravages du SIDA en Afrique, racontant l'histoire de malades qui ne peuvent pas payer leurs médicaments.

Evoquant les trois derniers premiers ministres libéraux MM. Pearson, Trudeau et Chrétien, Bono a aussi souhaité que M. Martin soit un successeur digne d'eux. Il a remercié MM. Martin et Chrétien d'avoir retourné ses appels quand il les a contactés au sujet de la cause des pays pauvres. Paul Martin, a-t-il dit, "est très cool".

Bono a aussi fait des blagues sur le fait qu'il manquait d'assurance parce qu'il n'est pas habitué à se présenter en face d'aussi petites foules. "Vous excuserez ma timidité mais il m'arrive rarement de parler à des foules de moins de 25 000 personnes", a-t-il dit en riant aux 10 000 spectateurs envoûtés.

De nombreuses photos sont disponibles sur Yahoo! News : cliquer ici.