Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

U2 fait tout exploser selon Tf1.fr

U2 fait tout exploser selon Tf1.fr

Files d'attente à rallonge, serveurs informatiques saturés, sites web et numéros de téléphone inaccessibles : la mise en vente des tickets pour le 1er concert de U2 à Bercy le 17 juillet prochain a pris des allures d'odyssée. Malgré un tarif beaucoup plus élevé que la moyenne pratiquée habituellement au POPB – 4 catégories de prix allant de 337 francs à 667 francs ! - les fans du groupe irlandais se sont rués mardi dans les points de vente.

Résultat : sur Internet, le site ticketnet, qui disposait d'un quota limité, a ouvert sa location vers 8h30. Il a été saturé immédiatement, tout comme les numéros permettant de réserver par téléphone. Et la vente ne commençant partout en France qu'à 10 heures précises, le serveur de France Billet, qui centralise notamment les demandes des Fnac, Auchan et Carrefour, a rendu l'âme dès l'ouverture. Le plantage a été quasi identique dans les Virgin. Seules les premières personnes ont alors pu être servies. Les autres ont dû patienter pendant plusieurs heures et attendre que l'informatique veuille bien délivrer les précieux sésames. Des sit-in ont ainsi été improvisés dans plusieurs Fnac, au grand étonnement des clients. La vente n'est finalement repartie, selon les endroits, que vers 13h30.

Le marché noir atteint déjà des sommets

La totalité des 17 000 places a alors été liquidée avant même la fin de l'après-midi, au grand mécontentement des laissés-pour-compte qui ont exprimé leur colère dans les forums consacrés au groupe sur Internet. L'organisation semble en effet bien défaillante, alors qu'un tel rush était prévisible à la vue des ventes expresses constatées auparavant dans le reste de l'Europe –par exemple, 45 mn pour les 80 000 places du concert de Slane Castle en Irlande. Vendredi, une 2e chance était offerte aux malheureux avec la mise en vente des places pour le 2e concert du 18 juillet. Et une nouvelle fois, il n'a fallu que quelques heures pour tout vendre.

Cette folie autour de l'" Elevation Tour " fait en tout cas quelques " heureux " : les revendeurs au marché noir. Profitant à la fois de la possibilité d'acheter six places par personne et du tarif officiel très élevé, ils n'hésitent pas à faire monter les enchères sur le Net. Au point que certaines places se négocient déjà à 1.500 francs au minimum…
(Merci à Damien pour l'info)