Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Bono parle du Vertigo Tour

Bono parle du Vertigo Tour

Bono a tout dit à NME.com au sujet des inquiétudes du groupe : ils ont craint que le Vertigo Tour ait du mal à décoller.

Bono a admis que la nervosité des préparatifs ont par-dessus tout rendu le groupe malade : "C'est un sentiment étrange. Les répétitions pour cette tournée nous ont rendus malades. Nous n'arrivions pas à décoller. Si vous aviez vu le concert de répétition, vous ne croiriez pas que nous arriverions à San Diego."

"Vous prenez tous ces différents éléments et vous essayez de créer quelque chose de spécial. Et quand nous sommes arrivés là-bas, nous avons eu de la chance et ça a marché tout de suite. Nous ne savions même pas si cette tournée allait avoir lieu. Il y a eu beaucoup d'obstacles - des problèmes personnels et pas mal de difficultés à surmonter, c'est pourquoi je trouve ça étonnant que nous y soyons arrivés. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour répéter mais nous voulions jouer. J'ai toujours vu un groupe qui a beaucoup à prouver mais j'ai aussi vu un groupe qui ne s'est jamais aussi bien senti dans sa peau."

Bono a aussi expliqué aussi pourquoi les set-lists du Vertigo Tour incluent autant de chansons du premier album : "Il y a un lien très fort entre ces chansons et le nouvel album. Le premier était une ode à l'innocence et le nouveau est l'innocence regagnée. Le premier album un peu un classique culte pour des groupes comme The Killers qui en parlent. Nous pensions qu'il était temps."

La tournée mondiale de U2 passera par le Royaume-Uni au mois de juin. Et Bono a promis quelques surprises : "Nous allons garder le show tel qu'il est pour les prochains concerts. Nous avons d'autres chansons à travailler et quelques surprises à apporter au fur et à mesure que la tournée avance. Nous avons essayé différentes choses le premier soir qui n'ont pas toujours fonctionné. Elevation a pris une nouvelle direction et nous avons eu quelques difficultés avec The Fly."
"Je n'étais pas sûr de ce que nous étions avant, si nous étions toujours un groupe de rock. Mais quand je frappais le tambourin sur All Because Of You, elle ressemblait à une vieille chanson comme si nous étions de retour, comme si nous étions de nouveau un groupe de rock."

Rubriques Articles.