Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

L'IRA avait prévu d'enlever les membres de U2

L'IRA avait prévu d'enlever les membres de U2

L'Armée Républicaine Irlandaise (IRA) avait préparé dans les années 1980 un plan audacieux pour enlever les musiciens irlandais du groupe U2, qui condamnaient l'usage de la violence à des fins politiques, a rapporté le Belfast Telegraph vendredi.
Bono, alias Paul Hewson, aurait fait ces révélations au journaliste et romancier français Michka Assayas dans "Conversations with Michka Assayas", un livre qui doit paraître aux Etats-Unis le 21 avril et dans les îles britanniques le 6 juin.
"Bono affirme que ce complot avait été "pris très au sérieux" par les services secrets britanniques et que la police avait pris par précaution les empreintes digitales des doigts et des orteils de tous les membres du groupe au cas où ils seraient enlevés", précise le quotidien nord-irlandais du soir.
A cette époque, le groupe de rock "tentait d'assécher les fonds versés à l'IRA en Amérique". Bono pense que le projet de rapt a pour origine cette prise de position contre l'organisation clandestine, ajoute le Belfast Telegraph.
Dans le livre de Michka Assayas, Bono confie également qu'il a échappé de justesse en 1974 à l'attentat le plus meurtrier des groupes armés protestants sur le sol de la République d'Irlande.
"Un jour, quinze minutes après mon départ" d'un café de Marlborough Street, à Dublin, "la rue entière a volé en éclats, une bombe avait explosé, je m'en suis tiré de justesse", raconte Bono au romancier français.
Le 17 mai 1974, les explosions quasi-simultanées de véhicules piégés à Dublin et Monaghan ont fait 33 morts, dont une Française et un Italien, et plusieurs centaines de blessés.

Source : AFP (Belfast)