Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Chili : interview plutôt conventionnelle

Chili : interview plutôt conventionnelle

Dimanche dernier, Bono et The Edge ont reçu à New York Consuelo Saavedra, une journaliste chilienne, pour un entretien disponible maintenant sur Youtube.

Cette interview ne sort guère des sentiers battus. Dans la première partie, il est question par exemple du gigantisme de The Claw, de la manière dont elle a été imaginée par Bono dans un restaurant à l'aide de quelques fourchettes, de la façon dont elle disparaît pendant les shows pour ne laisser que le groupe et le public dans un tête à tête très intime…

La phrase que l'on retient :
A la journaliste qui leur demande si monter sur scène, ce n'est pas devenu trop routinier, Edge répond : « Non, nous ne somme pas le genre de musiciens à pouvoir nous détendre et à penser à la lessive quand nous jouons. Si on n'était pas à ce qu'on fait, ce serait catastrophique ». Et Bono ajoute : « Souvent quand je me lève le matin d'un show, je me sens vraiment mal, j'en ai même parfois des nausées quand je pense à tout ce qui peut arriver le soir. Ca n'a rien à voir avec aller au bureau. Ce serait plutôt comme se rendre à un mariage ou à un enterrement. Tu sais ce qu'on dit dans le monde du foot : « Ce n'est pas une question de vie ou de mort : c'est quelque chose de bien plus sérieux ! ».
U2Chile.net. 1ère partie

La seconde partie est plus politique : révolutions en Afrique du Nord, importance de l'information pour la démocratie, potentialités économiques de l'Afrique.

La phrase que l'on retient (et qui fera plaisir à quelques forumiens !) :
Bono : « Nous devons être prudents car même si nous avons des idéaux très élevés, nous sommes avant tout un groupe de rock, et il ne faut pas oublier que notre premier devoir, c'est de monter le volume et de faire tout trembler».
U2Chile.net. 2ème partie