Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Steve Lillywhite parle de Spider-man et du prochain U2

Steve Lillywhite parle de Spider-man et du prochain U2

Steve Lillywhite parle de Spider-man et du prochain U2
Bravo à nos amis du site américain @U2 qui ont réussi à décrocher une interview du producteur Steve Lillywhite ! Il y parle du travail qu'il a réalisé sur la comédie musicale Spider-man et évoque aussi le prochain album de U2.



STEVE LILLYWHITE ET SPIDER-MAN

Bono et The Edge ont d'abord fait appel à Steve Lillywhite pour travailler sur les problèmes de son de Spider-man, avant de lui demander de réaliser l'album de la comédie musicale qui vient de sortir cette semaine.

C'est au mois de février dernier que Bono a demandé à Steve Lillywhite d'améliorer le son à l'intérieur du théâtre car il pensait que les chansons ne rendaient pas assez bien. Mission difficile pour Lillywhite qui a fait ce qu'il a pu dans une ambiance assez électrique. Il était également bien conscient que dans les comédies musicales, ce sont toujours les visuels qui prévalent, et que dans le cas de Spider-man, il fallait de toute façon retravailler l'intrigue.

La grande question était aussi « Est-ce que c'est une comédie musicale ou un show de rock ? ». Finalement, Lillywhite a quand même réussi à monter un peu le son par rapport à une comédie plus classique.

Pour la conception de l'album de Spider-man, Bono et The Edge ont simplement dit à Lillywhite : « Voilà des chansons. Fais-nous un album avec. Et un bon album ! ». Cela n'a pas été facile pour lui dans la mesure où il a dû travailler sur une matière en perpétuel changement, et qu'à un moment donné, il a bien fallu choisir un certain nombre de chansons. Choix difficile : il n'était pas évident de reconnaître les meilleures d'entre elles car, dans leur premier version avant toilettage, on aurait dit que le son « passait à travers un sac en papier » ! C'était « une Ferrari conduite à 10% de sa puissance. En fait, personne n'était capable de la conduire».

L'enregistrement de l'album s'est fait en compagnie de 19 musiciens (et assez curieusement, de deux bassistes). Steve Lillywhite a également fait appel sur certains titres à Shea Taylor et Alex da Kid. Et à la question de savoir pourquoi il n'a pas enregistré directement le show, Steve Lillywhite répond qu'il a exécuté la commande qui lui a été faite de réaliser un « album à part entière ». Il pense que finalement l'album n'est pas si différent que ça du show, mais que si Spider-man a du succès, Bono et The Edge aimeraient bien en faire une franchise pour qu'il puisse être joué à Berlin, Londres, Las Vegas.. Dans ce cas, il y aurait un autre enregistrement.

Pour ce qui concerne le rôle de Bono et de The Edge en studio, Steve Lillywhite révèle que pour une fois, il a eu le contrôle complet des choses. Alors que pour les albums de U2, rien ne se fait sans leur accord, là, il n'y avait pas le temps (« They had to realize… no offense to them, but a U2 album takes so long and we didn't have the luxury for that » !). Donc, ils ont « donné leur bénédiction », sans plus, pour un album réalisé très rapidement.

Steve Liilywhite égratigne aussi un peu Bono et The Edge, notant qu'ils ont pris une bonne leçon à Broadway, et que sans doute, ils ne sont pas prêts de recommencer. : « Une des choses qui font que Broadway est devenu Broadway, c'est que les compositeurs sont là tout le temps, modifiant continuellement les paroles durant les répétitions. Mais Bono et The Edge n'étaient pas là tout le temps. Et comme l'intrigue n'arrêtait pas de changer, ils n'arrêtaient pas de changer les paroles et ça a fait un beau mic-mac, même si finalement, l'album est bon et le show réussi ».

Sur la question des prestations vocales de Bono et The Edge sur l'album, Steve Lillywhite note que Bono apparaît sur trois titres et que cela n'aurait pas été correct vis-à-vis du reste de la troupe s'il en avait enregistré davantage. Il raconte aussi que Bono et The Edge se sont retrouvés nez à nez à chanter « Picture this » et que The Edge lui a demandé : « Pourquoi est-ce que je suis en train de chanter une chanson d'amour avec Bono ? », raison pour laquelle la voix de Jennifer Damiano a été ajoutée sur ce titre.

Steve Lillywhite dit aussi que « Sinistereo », le titre interprété par The Edge, est son préféré de l'album, à cause de son coté glauque : « comme ça, il y en a pour toute la famille ! »


LE FUTUR ALBUM DE U2

A la question de savoir si Adam Clayton ou Larry Mullen ont été mêlés de près ou de loin à Spider-man, Steve Lillywhite répond : "Je n'ai jamais parlé à Larry, sauf quand nous sommes en studio. Je ne pense pas avoir jamais eu son numéro de téléphone (!!!). J'ai un peu discuté avec Adam. Nous sommes amis. Il m'a demandé comment ça se passait mais je ne pense pas qu'il ait écouté l'album.
Maintenant, l'essentiel est qu'ils peuvent se concentrer sur un album de U2. Je pense qu'il y a eu pas mal de travail de fait mais qu'ils n'ont pas eu la possibilité de vraiment se concentrer dessus".

- Exactement. Et maintenant que U2 peut passer à la suite, avez-vous prévu de travailler avec eux dans un proche avenir ?
- Je ne suis jamais en train d'attendre ça. Ils sont très aimables avec moi mais … on ne sait jamais...

- Il semble qu'ils vous aient appelé récemment pour faire un boulot un peu spécial pour eux…
- Oui, c'est un peu comme dans un match de baseball : on s'adresse au mec le plus proche. J'ai écouté toutes les nouvelles chansons, les titres faits avec RedOne aussi bien que ceux faits avec Danger Mouse.

- Et ?
- Ce ne sont pas des chansons abouties. Et il faut encore du temps. De la même façon que j'ai passé un temps fou sur “Every breaking Wave”, et que l'autre jour dans la voiture, Bono m'en a encore fait écouter une autre version ! Ca va être une grande chanson mais il manque un refrain. Je lui ai suggéré de jouer toutes ces chansons en concert, mais je pense qu'ils ont laissé tomber ! (rires)

- C'était votre idée, de jouer des nouvelles chansons sur scène pendant le leg européen ?
- Oui, parce qu'ils n'avaient jamais fait ça et que le fait de les jouer live aurait pu les améliorer. Mais le problème avec le 360° tour, c'est que c'est trop compliqué d'y intégrer une chanson. C'est une production tellement énorme ! Mais les nouvelles chansons avancent bien.

- Avez-vous entendu parler d'un autre grand album de U2 ?
- Oui, je pense qu'il y en aura un. Mais vous savez, il pourrait aussi bien prendre le chemin de Pop, car le style pourrait prendre le pas sur le contenu. Ils pourraient être excités par le son davantage que par le contenu. Particulièrement avec le travail de RedOne, car il sonne vraiment vraiment pro.

- C'est votre opinion à propos de No line : le contenu a été perdu : le contenu de Fez et de l'Afrique du Nord
- Oui, je continue à penser que les meilleurs albums de U2 sont caractérisés par une image forte. Pour le Joshua Tree, c'était le désert et vous le ressentez, même si l'album n'a pas été enregistré dans le désert. Et Achtung Baby, c'était l'Allemagne de l'est, même si la majorité des titres a été enregistrée à Dublin. Et avec le Maroc, vous ne vous rendez pas compte qu'il a été enregistré là-bas.

- Pas mal de fans de U2 sont juste contents d'avoir quelque chose de nouveau, même si ça vient d'une moitié de U2. Que vont-ils aimer dans le nouvel album Spider-man ?
- Oh je pense que dès qu'ils vont mettre “NY Debut”, ils vont dire “Oh my God !”. Et ce qui est intéressant, c'est que c'était mon idée de commencer avec ça et à un moment, j'ai craqué et je voulais débuter avec « Boys From The Sky ». C'est Bono qui est revenu et a dit : « Non Steve, c'est une bonne idée et garde-là ! ».


L'intégrale de l'interview en version originale ici :
How Steve Lillywhite helped Spder-man Turn On the Music




Par U2achtung / Lien permanent vers la news