Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Depuis Toronto, Bono fait le point sur l'avenir de U2

Depuis Toronto, Bono fait le point sur l'avenir de U2

Depuis Toronto, Bono fait le point sur l'avenir de U2
Accompagné par The Edge, Bono a fait quelques confidences à la presse après la projection du documentaire «From The Sky Down» au festival International du film de Toronto. Ils ont donné également une conférence de presse de 45 minutes le lendemain de la projection.

Juste après la projection de "From the Sky Down", Bono a déclaré que les membres de U2 resteraient ensemble jusqu'à la mort, ajoutant qu'ils étaient unis par un genre de «respect belligérant» les uns envers les autres, et que de toute façon, ils étaient «inemployables». « C'est comme un sacerdoce : il n'y a qu'une sortie : le cercueil ».

Il a ensuite souligné à quel point il avait été difficile pour lui de regarder «From The Sky Down» car : « Nous ne sommes pas doués pour regarder en arrière ». Il a assuré par exemple que The Edge l'avait physiquement forcé à écouter leurs « best of collection » avant leur sortie. « Je ne suis simplement pas intéressé par ce que nous avons fait. Je suis toujours beaucoup plus intéressé par ce que nous allons faire. Mais pour Achtung Baby, nous avons fait une exception ».

Quant à la conférence de presse donnée le lendemain de la projection du documentaire, elle a déjà été évoquée ici dans une news relative à la réalisation d'un album de reprises d'Achtung baby. Mais Bono et The Edge ont également répondu à un certain nombre de questions tenant à l'avenir de U2 et fait quelques révélations tout à fait intéressantes sur leur vision actuelle du travail du groupe.

Ainsi, d'après Bono :

« Nous avons été surpris de découvrir à quel point nous étions nuls (au moment d'Achtung Baby) et à présent, nous sommes bien meilleurs. Nous avons appris notre boulot, mais maintenant, nous courons un grand danger : il y a en effet un abîme entre le très bon et le génial. Et U2 maintenant court le risque de tomber dans le très bon. Il y a 20 ans, et évidemment avant aussi, nous étions « merdiques » mais vraiment géants. Il n'y avait pas grand-chose de vraiment bon. Voir le film m'a rappelé à quel point nous étions mauvais, et j'ai trouvé ça vraiment épouvantable, mais c'était comme une « nullité que nous nous imposions à nous-mêmes ». Nous tentions de faire une musique que nous ne comprenions pas, et il semble que c'est quand le groupe se trouve dans ces conditions qu'il donne le meilleur. Quand ça devient confortable, ce n'est pas intéressant. Alors il est possible qu'il y ait un peu plus trucs « merdiques » à venir.

« U2 a été à la limite de la “pertinence” pendant 20 ans. Nous avons esquivé, nous avons plongé, nous avons fait pas mal de bon travail et occasionnellement des « faux-pas ». Mais en ce moment, nous sommes, à mon avis, très proche d'être « hors du coup ». Nous sommes capables d'avoir du succès, nous sommes capables de jouer une musique énorme dans des endroits énormes, mais reste à savoir si nous sommes toujours capables de faire de la musique pour les radios et les clubs. Nous avons besoin de continuer à émouvoir les gens. Et nous devons reconquérir ces espaces si nous voulons survivre ».

Enfin, à la question : « Sur une échelle de 1 à 10, à combien évaluez-vous le risque pour le groupe d'exploser à l'époque d'Achtung Baby ? », Bono a répondu « Very ». Et comme son interlocuteur insistait : « Combien ?», il a répondu en souriant : « Very est un terme irlandais qui veut dire 9».

Il semblerait donc bien que le groupe ait décidé d'abandonner le travail effectué récemment pour tenter de retrouver un nouveau souffle. Plutôt une bonne nouvelle !


Quelques articles de presse à ce sujet :
Bono : we'll play until we die
Bono admits U2 are on the verge of irrelevance

Et l'intégralité de la conférence de presse sur le site du Festival de Toronto :
From the Sky Down conference

Par U2achtung / Lien permanent vers la news