Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

U2 toujours aussi ambitieux (2ème partie de l'interview U2.com)

U2 toujours aussi ambitieux (2ème partie de l'interview U2.com)

U2 toujours aussi ambitieux (2ème partie de l'interview U2.com)
U2.com continue ses efforts de séduction envers les fans en publiant la seconde partie de l'interview exclusive que Bono et The Edge viennent de leur donner. Voici quelques extraits des propos tenus au sujet de la dernière tournée et de l'avenir du groupe.


Après avoir évoqué la disparition de Steve Jobs, Bono et The Edge parlent à nouveau « albums et avenir », The Edge déclarant que même si le public focalise généralement sur un titre, U2 continue à penser « album ». Bono précise « Nous n'en sortirons pas un seul tant que nous ne penserons pas que chacun des titres est vital», ce à quoi Edge ajoute : « Et nous en voulons ! Nous voulons avoir un impact à plusieurs niveaux. Nous voulons l'impact d'une série de titres avec lesquels les gens pourraient partir et vivre, qu'ils auraient dans la peau, mais nous voulons aussi l'impact d'un 45 tours, le grand single qui atteint une place et des gens qu'un album ne pourrait pas atteindre (…) Le stade ultime, naturellement serait de faire un album avec des titres tellement géniaux qu'ils ne correspondraient pas à ce que les gens aiment, mais changeraient ce que les gens aiment : telle est notre ambition ».

Et Bono continue dans la même voie : « Nous sommes en train de travailler sur trois albums. Notre bon ami Chris Martin nous a dit : « Pourquoi est-ce que vous ne les mettriez pas ensemble pour les sortir maintenant ?». C'est une idée mais ce n'est pas la façon dont nous travaillons. Je préfère penser que si les choses continuent à aller aussi bien qu'elles vont actuellement avec Brian Burton (Danger Mouse), on va choquer pas mal de gens avec les nouveaux sons et les nouvelles chansons que nous avons ».

Bono et The Edge évoquent ensuite leurs souvenirs du 360° Tour, Bono se demandant : « Je ne sais pas comment nous pourrions faire mieux. Nous devons jouer en salles maintenant, faire quelque chose de plus petit», et n'oubliant pas de remercier le public pour le succès de cette tournée, et pour l'incontournable «Incredible life» qu'ils vivent grâce à nous !

Les deux hommes reviennent également sur le concert donné par U2 à Glastonbury, Bono tenant à souligner que même dans les conditions difficiles de ce concert : « C'était une déclaration d'intention de notre part pour dire que nous voulons toujours aller à la rencontre d'un nouveau public, et qu'on s'en fiche d'aller dans un terrain boueux sous la pluie pour les rencontrer. Nous voulons conserver de la fraîcheur pour notre public plus ancien en trouvant un nouveau public». Bono évoque également l'épisode de la protestation "anti évasion fiscale", disant que finalement, il admire les agitateurs, même si en l'occurrence, il n'est pas sûr qu'ils aient bien compris les tenants et aboutissants de la chose.

Lorsqu'on leur demande quels conseils ils donneraient à un groupe de jeunes musiciens débutants, pour Edge, c'est : “Ce sont les chansons qui resteront longtemps après que nous soyons partis”, et pour Bono : “Une chanson peut changer votre monde, une chanson peut changer le monde ».

Les deux hommes terminent enfin en faisant un rapide bilan de l'opération Redzones* qui a rapporté 12 millions de dollars. Ceux-ci ont été reversés au « Global Fund », chargé de lutter contre le sida, la tuberculose et la malaria.


Le lien avec l'article original, toujours réservé aux abonnés :
U2360 I'll never forget it




*places situées sur les cotés de la scène, et vendues aux enchères pendant les deux premiers legs du tour, puis à un prix bien supérieur aux pelouses traditionnelles pendant les legs suivants. La part du billet revenant à U2 était reversée au Global Fund.



Par U2achtung / Lien permanent vers la news