Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Bono RTE Interview, Les meilleurs moments en VF

Bono RTE Interview, Les meilleurs moments en VF

A l"occasion de l'interview de Bono sur RTE Radio 1, plusieurs sujets furent abordés.
Nous vous en livrons quelques passages:
"Je peux être très désagréable, mais je ne pense pas que je suis ennuyeux."

"BONO a admis hier qu'il a une merveilleuse vie et plaint les stars qui gémissent de la pression issue de leur gloire. Le chanteur de U2 a dit qu'ils sont très chanceux de ne pas avoir les soucis quotidiens qui affectent la plupart des personnes. "

Bono : "Il y a un deal avec les fans de U2. Ne pas s'inquiéter et en retour, ne pas être ennuyeux. Je peux être très désagréable mais je ne pense pas que je suis ennuyeux."

Le chanteur de 42 ans a admis qu'une des choses qu'il aime le plus dans la vie est d'être avec ses quatre enfants quand il a quelques temps de repos comme toute rock star mondiale.

"Emmener mes enfants à l'école et c'est une des choses favorite à faire. Mes gosses qui vont à l'école est la chose la plus importante. Il y a d'autres aspects qui sont ennuyeux, des ingérences dans la vie privée parfois. Je suis la seule personne que je connais qui enlève ses lunettes de soleil pour adopter une attitude discrète. Pour passer incognito je les enlève."

Mais en même temps, Bono ne veut pas faire commerce de sa célébrité contre une vie calme. Il a ajouté : "le frisson pour moi est de faire partie d'un grand groupe de Rock comme U2. Nous sommes en studio à l'heure actuelle. Nous avons quelques chansons extraordinaires. Parce que je fais toute ces activités supplémentaires j'ai pensé que le groupe s'effondrerait mais tristement ils sont partis de la force à la force."

"La musique, C'est où je veux vraiment être. Je pense que notre groupe fait du meilleur boulot maintenant et beaucoup de gens sont d'accord. Faites deux albums merdiques et vous êtes dehors. Nous avons fait des albums que certains n'aiment pas mais nous n'avons pas fait d'album merdique encore."

Mais Bono a dit qu'il n'a pas pensé qu'il serait toujours dans le circuit vers les 60 ans : "je ne sais pas quand nous arrêterons. Bob Dylan est un grand exemple. Sinatra était grand. Mais je ne peux pas imaginer toujours aimer la batterie de Larry Mullen donnant le départ sur chaque début de concert- c'est une place très craintive d'être devant cette batterie quand il s'y met".

Il a de nouveau admis que les 3 autres membres de U2 lui en voulaient parfois pour ses autres activités, comme les campagnes d'annulations des dettes du Tiers-Monde : "c'était un peu une tension sur le dernier album. C'est très dur quand vous abordez les questions très sérieuses de vie et la mort.

"Un concert de U2, ce n'est pas la vie et la mort. Les docteurs, les infirmières et les mères ont des emplois plus importants. Ce n'était pas plus dur de monter dans l'avion et aller à Washington pour obtenir l'annulation de dettes par le Congrès qu'un séjour à la maison et faire de la musique.

"je ne sais pas quand nous jouerons à nouveau par la suite. C'est vraiment important pour nous maintenant de faire quelques bons albums. Il y a un single qui sort en septembre et il y a aussi une chanson qui sera pour le film de Martin Scorsese "Gangs of New York."