Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Historique & Biographie

Les sessions d'enregistrement du 3ème album de U2 commencent aux studios de Windmill Lane en août 1982. Steve Lillywhite, qui s'était juré de ne pas produire un même groupe 2 fois, accepte d'entrer en studio avec les 4. Le début de l'enregistrement est plutôt difficile. Rien de satisfaisant n'en ressort.

Le 21 août, Bono épouse Ali. Il choisit Adam comme témoin, en signe de l'unité retrouvée au sein du groupe. Bono et Ali partent pour une courte lune de miel aux Bahamas, dans la maison de Chris Blackwell. Bono y écrit « Two Hearts Beat as One ».

Bono de retour à Dublin, les sessions d'enregistrement reprennent, dans un contexte mondial instable : les troubles continuent en Irlande du Nord, l'Europe de l'Est connaît des instants très difficiles, la Guerre froide bat son plein, la peur du nucléaire grandit. Steve Lillywhite essaie de faire ressortir la rage intérieure des 4 dans l'enregistrement de l'album. Les sessions se poursuivent toute la fin d'année, dans des conditions parfois difficiles. En effet, les 4 partagent les studios avec d'autres groupes. Certains enregistrements se font dans la précipitation. « New Year's Day » est mixé en 10 mn.

Une pré-tournée à travers l'Europe débute par un concert à guichet fermé à Glasgow le 1er décembre, au cours duquel le groupe décide de jouer pour la 1ère fois « New Year's Day », inspiré par le leader du syndicat polonais Solidarnosc, Lech Walesa. Bono annonce la sortie du single pour le 1er janvier 1983. Malheureusement, un problème sur l'ampli d'Edge empêche le groupe de chanter « New Year's Day » en entier.

Un concert est organisé le 20 décembre à Belfast . Le groupe chante « New Year's Day » (cette fois-ci en entier !). Le public découvre également « Sunday Bloody Sunday », chanson écrite en mémoire d'une manifestation pacifiste en Irlande du Nord, réprimée dans la violence par l'armée britannique, un sanglant dimanche de janvier 1972. Le public l'accueille comme un hymne à la paix. Malgré le succès de la chanson durant le concert, Paul Mc Guinness choisit de ne pas sortir le single de « Sunday Bloody Sunday », afin d'éviter toute polémique ou mauvaise interprétation.

En prélude à un album qui s'annonce déjà engagé et passionné, « New Year's Day » sort en janvier 83. Le single atteint la 10ème place des charts anglais. C'est la 1ère fois qu'un titre du groupe atteint le top ten anglais.

Le 3ème album de U2, « War », sort en mars 1983. L'album se hisse à la 1ère place des charts britanniques et devient « album d'argent ».

U2 se produit à l'émission Top of the Pops le 31 mars 83 et y joue « Two Hearts Beat as One », qui vient de sortir. Le single ne dépasse pas la 18ème place des charts.

« War » connaît un grand succès aux USA . Soutenu par une tournée qui débute en avril, l'album atteint la 12 ème place des classements américains. La tournée est une fois de plus un succès. Bono, devenu le porte-parole d'une jeunesse qui doute, brandit chaque soir un drapeau blanc pacifiste au cours de « Sunday Bloody Sunday ». Ses discours engagés pendant les concerts, son charisme, sa volonté d'être toujours plus proche de son public, quitte à se mettre en danger sur scène, séduisent aussi bien le public que le reste de la communauté musicale.

Le groupe décide de profiter de la tournée « War » aux Etats-Unis pour faire une vidéo et un album live. Leur volonté est de montrer au monde entier leur formidable potentiel sur scène. Ils choisissent de filmer leur concert au Red Rocks Amphitheater de Denver, au coeur des Montagnes Rocheuses. Le concert est minutieusement organisé et programmé pour le 5 juin. Les billets s'arrachent et ce sont 9 000 fans qui assisteront à ce concert, qui s'annonce magique. Quelques jours avant, un déluge commence à s'abattre sur la région de Denver. Malgré les conditions qui s'annoncent désastreuses, les 4 décident de maintenir le show. Bravant la pluie incessante, les 9 000 fans arrivent pour assister au concert. La pluie s'arrête miraculeusement dès l'apparition des 4 sur scène. Le groupe est survolté, le concert est l'un des plus marquants de la tournée.

L'album et la vidéo « Under a Blood Red Sky » sortent en octobre 1983. L'album est finalement un mix de 3 lives américains et ne comprend que quelques titres du concert de Denver, le son obtenu ce soir-là n'étant pas satisfaisant pour le producteur Jimmy Iovine. La tournée américaine se termine fin juin.

Le groupe revient ensuite en Europe pour quelques dates dans des festivals. Edge profite d'une courte pause pour épouser Aislinn O'Sullivan, le 14 juillet.

Le mois d'août est marqué par le festival « A day at the races » au Phoenix Park de Dublin, où le groupe se produit avec Eurythmics et Simple Minds devant 20 000 personnes. Bono en profite pour présenter son père à la foule.

La tournée « War » reprend en novembre, avec une série de dates au Japon, où le groupe se produit pour la 1ère fois. Tous les concerts se jouent à guichet fermé, devant un public sage et discipliné. Le groupe en profite pour faire une apparition remarquée dans un show télévisé, au cours duquel Edge casse sa guitare, obligeant le groupe à improviser. La tournée « War » s'achève fin novembre.

La fin d'année est marquée par l'élection de U2 « meilleur groupe de l'année 1983 » par les journalistes et les lecteurs du magazine Rolling Stone.

Mais le groupe a déjà les yeux tournés vers leur 4ème album...