Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

19/11/1991

  • Produit par : Daniel Lanois with Brian Eno
  • Edité par : Island Records

Histoire

    Pour beaucoup, pour la majorité, U2 est le sauveur des années 80, la formation qui aura tout misé sur l'authenticité, l'énergie des concerts, le groupe qui jamais ne se sera fourvoyé.

    A l'aube des années 90, personne ne sait ce que ces Irlandais auront à offrir. Rares sont les groupes qui ont su faire face à un changement de décennie. Les Beatles se sont séparés, Bryan Ferry et Roxy Music ont vendu leurs âmes à Steve Strange, The Clash s'est embourbé dans son rêve américain... Mais avec "Rattle And Hum", U2 avait voulu boucler la boucle, sa boucle, et retrouver ses racines...
    Désormais, la voie est libre, le groupe peut repartir de zéro, se réinventer. Il ne va pas s'en priver. "Achtung Baby" est un disque européen, au même titre que "Low" de Bowie, "Closer" de Joy Division ou "Violator" de Depeche Mode.

    Aux Américains, les joies de l'invention, aux Européens, le plaisir de l'expérimentation. Car U2 expérimente, cherche des sonorités, des rythmes qu'il ne connait pas. "The Fly", single avant coureur, offre une approche presque industrielle et ouvertement dance. Enregistré entre Berlin et Dublin, le disque surprend d'abord par des sonorités plus métalliques et ce dès "Zoo Station" où la voix de Bono est complètement trafiquée.

    Eno et Lanois sont toujours là mais, cette fois, le mixage est l'oeuvre du mystérieux Flood, surtout connu pour son travail avec Depeche Mode. Comme il l'avait fait avec le blues ou la soul, U2 utilise une certaine technologie pour se créer un son particulier, une identité forte. Bien évidemment, le groupe sait aussi rester classique, comme sur la somptueuse ballade "One", sans doute l'un des meilleurs morceaux de son répertoire, ou le temps de "UItra Violet". Album varié et coloré, entre groove robotique ("Mysterious Ways") et minimalisme romantique ("Love Is Blindness), risqué surtout, "Achtung Baby" montre que U2 a décidé d'évoluer avec son époque. Et c'est plutôt une bonne nouvelle.