Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Please

So you never knew love
Until you crossed the line of grace.
And you never felt wanted
Till you'd someone slap your face.
So you never felt alive
Until you'd almost wasted away.

You had to win, you couldn't just pass
The smartest ass at the top of the class
Your flying colours, your family tree
And all your lessons in history.

Please, please, please
Get up off your knees.
Please, please, please, please, oh yeah.

And you never knew how low you'd stoop
To make that call
And you never knew what was on the ground
Till they made you crawl.
So you never knew that the heaven
You keep you stole.

Your Catholic blues, your convent shoes,
Your stick-on tattoos now they're making the news
Your holy war, your northern star
Your sermon on the mount from the boot of your car.

Please, please, please
Get up off your knees.
Please, please, please
Leave me out of this, please.

So love is hard
And love is tough
But love is not
What you're thinking of.

September, streets capsizing
Spilling over down the drains
Shard of glass, splinters like rain
But you could only feel your own pain.

October, talk getting nowhere.
November, December; remember
We just started again.

Please, please, please
Get up off your knees, yeah.
Please, please, please, please, ah.

So love is big
Is bigger than us.
But love is not
What you're thinking of.
It's what lovers deal
It's what lovers steal
You know I've found it
Hard to receive
'Cause you, my love
I could never believe.

 

S'il te plaît

Alors tu n’as jamais connu l’amour
Avant de franchir le seuil de la grâce
Et tu ne t’es jamais senti désiré,
Avant de faire en sorte d’être giflé
Alors tu ne t’es jamais senti vivant
Avant d’avoir presque touché le fond

Tu devais gagner, pas simplement réussir
Tu étais le petit intello, premier de ta classe
Tes origines diverses, ton arbre généalogique
Et toutes tes leçons d’Histoire

S’il te plait (x3)
Ne reste pas à genoux
S’il te plait (x3)

Et tu ne t’es jamais douté que tu devrais tant t’abaisser
Pour lancer cet appel à l’aide
Et tu ne savais pas ce qu’il y avait sur le sol avant qu’on ne t’y fasse ramper
Tu n’as donc jamais su que tu avais volé le paradis que tu gardes
A présent, ton blues catholique, tes chaussures de couvent, tes faux tatouages font la Une
Ta guerre sainte, ton étoile du nord
Ton sermon sur la colline depuis le coffre de ta voiture

S’il te plait (x3)
Ne reste pas à genoux
S’il te plait (x3)

Donc l’amour est difficile
L’amour est ardu
Mais l’amour n’est pas ce que tu penses

En septembre, les rues se renversent et coulent dans les égouts
Des tessons de verre, des échardes semblables à la pluie
Mais tu ne peux sentir que ta propre douleur

Octobre…les discussions ne mènent nulle part…
Novembre…décembre… souviens-toi
Sommes-nous encore en train de recommencer… ?

S’il te plait (x3)
Ne reste pas à genoux
S’il te plait (x3)

L’amour est grand, plus grand que nous tous
Mais l’amour n’est pas ce que tu penses
C’est ce que les amoureux distribuent
C’est ce que les amoureux volent
Tu sais que j’ai trouvé ça dur à encaisser
Car, mon amour,
Je ne pourrais jamais te croire.

 

Retrouvez ce titre sur :

  • Auteur : U2
  • Durée : 5:01