Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Cedars Of Lebanon

Yesterday I spent asleep
Woke up in my clothes in a dirty heap
Spent the night trying to make a deadline
Squeezing complicated lives into a simple headline

I have your face here in an old Polaroid
Tidying the children's clothes and toys
You're smiling back at me, I took the photo from the fridge
Can't remember what then we did

I haven't been with a woman, it feels like for years
Thought of you the whole time, your salty tears
This shitty world sometimes produces a rose
The scent of it lingers and then it just goes

Return the call to home

The worst of us are a long drawn out confession
The best of us are geniuses of compression
You say you're not going to leave the truth alone
I'm here cos I don't want to go home

Child drinking dirty water from the river bank
Soldier brings oranges he got out from a tank
I'm waiting on the waiter, he's taking a while to come
Watching the sun go down on Lebanon

Return the call to home

Now I've got a head like a lit cigarette
Unholy clouds reflecting in a minaret
You're so high above me, higher than everyone
Where are you in the Cedars of Lebanon?

Choose your enemies carefully cos they will define you
Make them interesting cos in some ways they will mind you
They're not there in the beginning but when your story ends
Gonna last with you longer than your friend

 

Cèdres du Liban

J'ai passé la journée d'hier à dormir
Je me suis réveillé les vêtements sales et froissés
J'ai passé la nuit à essayer de respecter un délai
En essayant de résumer des vies compliquées en une simple phrase

J'ai là ton visage sur un vieux cliché de polaroïd
Tu ranges les vêtements et les jouets des enfants
Tu me souries. J'ai récupéré la photo sur le frigo.
Je ne peux me rappeler de ce que nous avons fait ensuite.

J'ai l'impression que cela fait des années que je n'ai pas été avec une femme
J'ai pensé à toi tout du long, à tes larmes salées
Ce monde pourri donne parfois naissance à une rose
Son parfum reste un instant, puis s'en va tout d'un coup.

Rappelle chez toi

Les pires d'entre nous ne sont que des prêcheurs qui radotent
Les meilleurs sont des génies de l'informatique
Tu dis que tu ne t'arrêteras pas avant de découvrir la vérité
Je suis ici car je ne veux pas rentrer chez moi.

Des enfants boivent de l'eau sale sur le lit d'une rivière,
Des soldats apportent des oranges sorties tout droit de leur tank
J'attends le serveur qui met du temps à venir
Je regarde le soleil se coucher sur le Liban

Rappelle chez toi

A présent ma tête est comme une cigarette allumée
Des nuages impies se reflètent sur un minaret
Tu es tellement haute dans le ciel, plus haute que quiconque
Où es-tu, dans les Cèdres du Liban?

Choisis tes ennemis avec soin car ils te définissent
Rends les intéressant, car d'une certaine façon ils s'intéressent à toi
Ils ne sont pas là au début, mais au bout du compte
Ils seront à tes côtés plus longtemps que tes amis.

 

Retrouvez ce titre sur :

  • Auteur : U2
  • Durée : 4:13