Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Drunk Chicken/America

America I've given you all and now I'm nothing. 
America two dollars and twenty-seven cents January 17, 1956. 
I can't stand my own mind.

America when will we end the human war? 
Go fuck yourself with your atom bomb 
I don't feel good don't bother me. 

I won't write my poem till I'm in my right mind. 
America when will you be angelic? 
When will you take off your clothes? 
When will you look at yourself through the grave? 
When will you be worthy of your million Trotskyites? 
America why are your libraries full of tears?

America when will you send your eggs to India? 
I'm sick of your insane demands. 
When can I go into the supermarket and buy what I need with my good looks?

America after all it is you and I who are perfect not the next world. 
Your machinery is too much for me. 
You made me want to be a saint. 
There must be some other way to settle this argument. 
Burroughs is in Tangiers I don't think he'll come back it's sinister. 

Are you being sinister or is this some form of practical joke? 
I'm trying to come to the point. 
I refuse to give up my obsession. 
America stop pushing I know what I'm doing. 
America the plum blossoms are falling. 
I haven't read the newspapers for months, everyday somebody goes on trial for 
murder. 

Poulet saoul/Amérique

Amérique, je t’ai tout donné et maintenant je ne suis rien 
Amérique, deux dollars et vingt -sept cents 17 janvier 1956 
Je ne supporte pas mon propre esprit.

Amérique, quand prendra fin la guerre des hommes ?
Va te faire foutre avec ta bombe atomique 
Je ne me sens pas bien, ne me dérange pas.

Je n’écrirais pas mon poème avant d'être bien dans ma tête 
L'Amérique, quand seras-tu angélique ? 
Quand te déshabilleras-tu ?
Quand te regarderas-tu toi-même par le biais de la tombe ? 
Quand seras-tu digne de vos millions de Trotskystes ? 
Amérique, pourquoi tes bibliothèques sont-elles pleines de larmes ?

Amérique, quand enverras-tu tes œufs en Inde ? 
J'en ai assez de tes demandes de fous 
Quand est-ce je peux aller dans le  supermarché et acheter ce dont j'ai besoin avec ma bonne mine ? 

Amérique, après tout, toi et moi sommes parfaits, pas l’autre monde.
Ta machinerie c’est trop pour moi 
Tu m'as donné l’envie d'être un saint 
Il doit y avoir une autre façon de régler cette dispute 
Burroughs est à Tanger, je ne pense pas qu'il reviendra, c'est sinistre.
 
Deviens-tu sinistre ou est-ce une forme de blague ? 
Je suis en train d’y arriver 
Je me refuse à abandonner mon obsession 
Amérique, arrête de pousser, je sais ce que je fais 
Amérique, les fleurs de prunier tombent 
Je n'ai pas lu les journaux pendant des mois 
Tous les jours, quelqu'un va en procès pour meurtre. 

Retrouvez ce titre sur :

  • Auteur : U2
  • Durée : 1:32