Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

Sneaker Pimps - I AM X - Chris Corner


>> Les membres

Chris Corner (guitare et chant)
Liam Howe (claviers)
Kelli Dayton (chant, a quitter le groupe en 1998)
Joe Wilson (basse et guitare, depuis 1998)
David Westlake (batterie, depuis 1998)

>> Biographie

Chris Corner est né le 24 Janvier 1974 à Middlesborough, Yorkshire, Angleterre. Dans les années 80, Chris Corner vit toujours à Middlesborough, et y rencontre Liam Howe, originaire de Hartlepool (région de Manchester) en Angleterre. Ils sont adolescents, partagent les mêmes goûts musicaux (Kraftwerk, Afrika Bambaata, Shirley Bassey...) et décident de monter leur propre groupe, Liam étant aux claviers et Chris à la guitare. Ils expérimentent alors énormément en studio et auto-produisent leur 1er ep: "Soul Of Indiscretion". Le duo s'essaye ensuite sous le nom F.R.I.S.K. et sort un single, "Take The Sun Away" en avril 1993, chez Clean Up Records. Puis ils se rebaptisent Line Of Flight et sortent un 3eme ep, "The World As A Cone", en septembre 1993. Trois essais mêlant guitares folks et beats trip-hop. A cette époque, Chris étudiait l'astro-physique à Londres tandis que Liam était à Reading dans une école d'art.

En 1994 et 1995, ils produisent d'autres eps, ceux de Hunch et August ; jusqu'à ce qu'ils rencontrent Kelli Dayton dans un pub à Islington. A l'époque, cette fan de PJ Harvey et Sonic Youth, originaire de Birmingham, chantait dans la région de Londres avec son groupe appelé The Lumieres, et qui a sorti un single: "Cinder Hearts". C'est celle qui devient la chanteuse du trio qui devient les Sneaker Pimps. Un nom provenant d'une expression des Beastie Boys : 'sneaker pimps' est un homme qui s'occupait de leur trouver des chaussures. Liam et Chris écrivent alors "Becoming X", aidés par leur ami Ian Pickering pour les textes. Aussi, David Westlake (de Newton Abbot), un batteur (de jazz à l'origine) et le bassiste Joe Wilson (de Londres), tous deux des amis du lycée, les rejoignent. Joe avait également aidé Liam et Chris pour l'artwork des essais de F.R.I.S.K..

Le premier album, "Becoming X", sort en 1996. Salué par les critiques anglais et américain, cet album s'est vendu à 200.000 exemplaires aux usa. Et "6 Underground", l'un des cinq singles, est un tube. Destabilisés par le succès énorme auquel ils ne s'attendaient pas, le groupe part pour 18 mois de tournées au bout desquels ils rentrent en Angleterre tous très fatigués car non préparé à tout celà. Trois clips sont réalisés: ceux de "6 Underground", "Spin Spin Sugar" et "Post-Modern Sleaze". Leur musique, des rythmes trip-hop sur lesquels se construit des mélodies riches et superbes, accompagnées des guitares de Chris, est UNIQUE. Leurs hits sont remixés par de nombreux artistes. Ainsi, "Becoming Remixed", de 1998, regroupe tous ces essais.

David et Joe, qui les accompagnaient aussi sur scène, rejoignent officiellement le groupe. Alors, les quatre musiciens se mettent à travailler sur "Splinter"."Il a fallu seulement un an pour produire cet album, qui est né d'une période difficile de frustration par rapport à l'industrie du disque."Plus intime, plus riche, cet album l'est notamment grâce à la voix superbe de Chris qui interprète désormais lui même ses chansons. En effet, pendant la préparation de l'album, Chris a chanté sur toutes les démos, et le groupe s'est aperçu très vite qu'il était en fait le chanteur idéal... Suite à quoi ils ont décidé de se séparer de Kelli. Une décision que les maisons de disques désapprouvaient... L'album sort en 1999, et deux singles en sont extraits "Low Five", accompagné d'un très beau clip, et "Ten To Twenty".

La même année, ils créent leur propre label, "Splinter Recordings", et ont signé notamment les groupes The Servant, Robots In Disguise, et Trash Money. Ils travaillent avec Maxim de Prodigy, en co-écrivant une chanson de "Hell's Kitchen", son album solo, et en produisant celle-ci. Ils remixent aussi divers artistes comme Placebo, Eagle-eye Cherry, Natalie Imbruglia, Marilyn Manson et Sophie Ellis Bextor. Tous ces petits projets leur permettent ainsi de changer d'air et d'essayer de nouvelles choses

En 2000 : rupture avec leur maison de disques One Little Indian/Clean Up, parce que peu productifs, et malgré les 1.500 000 albums vendus à ce jour (2002-2003). Mais le groupe part dans le centre de la France, et y écrit de nouvelles chansons. Ce sont les chansons qu'on a pu découvrir pendant la tournée de printemps 2001, en première partie de Placebo, ou encore grâce à internet en téléchargeant quelques nouveaux titres enregistrés live sur la radio KCRW, sur le site digibox.com

Bloodsport" est le titre de l'album en preparation, dont la sortie était initialement prévue pour l'automne 2001... Cependant cette date est sans cesse repoussée. En mars 2002, la manager du groupe laisse un message sur le site officiel afin d'expliquer ce retard. Le label avec lequel le groupe avait signé, Tommy Boy Records, a quitté le groupe Time Warner AOL. En conséquence, Warner récupère tout le back catalogue de Tommy Boy. Cependant, tout ce qui n'est pas sorti avant ce deal n'est pas pris en compte. C'est le cas de "Bloodsport". Tommy Boy a également fermé son siège en Grande Bretagne, ce qui signifie que le label ne peut pas distribuer l'album en Europe, mais seulement aux USA. Le groupe décide donc de distribuer "Bloodsport" sur son propre label: "Splinter Records", pour l'Europe.

L'album finit par sortir le 22 avril, le single "Sick" étant sorti le 25 mars. Après celà le groupe a entamé une longue tournée..

Cette tournée se poursuivit en 2003 pour promouvoir le nouvel album (le projet SP4 qui malheuresement ne sortira jamais) avec ses nouveaux titres « Kiss and Swallow, Missile, Lolita, Song of Imaginary Being… »

En 2003, Joe a annoncé sur le site officiel qu'il quittait le groupe --- temporairement, rassurez-vous --- pour mieux se concentrer sur ses projets personnels (production, écriture, DJ...). Par conséquent, il n'est pas sur scène pour les dates de promo du prochain album, mais en revanche, c'est l'occasion de découvrir sur scène Ian Pickering, le "5ème membre du groupe", puisqu'il co-écrit les textes avec Chris et/ou Liam depuis la formation du groupe...

La tournée a également été l'occasion d'écouter les nouvelles chansons, celles du prochain album dont l'écriture est déjà terminée !

Les rumeurs courent au sujet du prochain album du groupe, et une partie vient d'être confirmée sur le site officiel... On y parle d'un album disponible dans très très peu de temps, on dit qu'il sera très facile de se le procurer, et ce à un petit prix ! Il semble donc que l'album en question sera vendu (uniquement...) sur internet. Une bonne idée de la part du groupe pour ne pas rencontrer les mêmes problèmes de distribution qu'à la sortie de Bloodsport, au risque d'abandonner un peu les fans qui ne sont pas des habitués du web et d'avoir quelques problèmes pour la promotion de l'album...

Mais l'album ne vint pas ...

Mi 2004 le site officiel annonce le groupe de nouveau en studio. En parallèle, Chris Corner, le chanteur charismatique du groupe, se démarque en lançant un projet solo intitulé I AM X, concrétisé par la sortie de ce premier album, Kiss + Swallow (dans les bacs depuis juin 2004), un disque qui tient autant des productions électroniques énervées de Detroit ou Berlin que de la pop de Prince ou de Roxy Music, ou des hurlements électroniques de Cabaret Voltaire et de la clarté de Curtis Mayfield.. Par ailleurs, cet album se distingue par la voix envoûtante du génialissime Chris Corner. Il faut dire qu'il n'en est pas à son coup d'essai. Ce musicien doué s'était déjà distingué en tant que chanteur dans les albums Splinter et Blood Sport avant que les Sneaker Pimps décident de quitter la très glamour Kelli Dayton

Ce première album d'I AM X est tout à la fois glamour et tripant, totalement aphrodisiaque et fait parfois penser aux très bon moments de Depêche Mode. Sur le premier titre de l'album Kiss And Swallow, I AM X nous plonge dans une atmosphère très ambiguë, en même temps sombre et très dansante. Par ailleurs, on ne pourra s'empêcher de se secouer sur la bombe atomique qu'est Skin Vision. Enfin, Mercy et I Like Pretending constituent les moments les plus chauds et les plus envoûtants de l'album. On se sent véritablement emporté dans une autre dimension. Bref, il s'agit d'un album très complet, à la fois varié et cohérent.    Oscillant sans grande surprise pour les fans des Sneaker Pimps mais avec un bonheur intense entre l'indie pop et la musique électronique, usant et abusant de synthés rétros (« Simple Girl », « Your Joy is my Low », notamment), "Kiss + Swallow" se partage entre les chansons lentes (« Mercy ») et les morceaux plus orientés vers les dancefloors (brillante « Skin Vision »). Ainsi, petite sœur de « The Fuel », « Kiss and Swallow », beats entraînants et refrain entêtant, témoigne si besoin en était de l'immense talent de compositeur de Chris Corner, qui, au passage, n'a sans doute jamais aussi bien chanté. On n'est parfois pas très loin de l'intensité de certains titres de Depeche Mode. Et lorsque Sue Denim le rejoint sur certains morceaux, cela donne, au hasard, la sublime « Missile », qui figure à n'en pas douter parmi les meilleurs titres jamais composés par le leader des Sneaker Pimps.

Présenté comme un hommage aux années 80, ce projet solo n'en est pas moins un album à part entière et terriblement moderne. Le son, immédiatement identifiable, est irrémédiablement et charnellement attaché à la personnalité de Chris Corner, qui y développe ses talents de manière encore plus radicale que sur les précédents albums des Sneaker Pimps. Bref, véritable petit bijou de musique synthétique, ce Kiss + Swallow constitue un rendez-vous avec X à ne pas manquer.

Après une tournée européenne assez chargée, Sneaker Pimps est de nouveau en studio pour un tout nouvel album avec une femme au chant (il s'agit du projet SP5) mais là encore l'album ne sortira pas.

Entre temps, Chris Corner s'occupera de la Bande Originale du Film « Les Chevaliers du Ciel » où l'on trouve des titres aussi bien rock comme « Attack 61 », « We Rise », « Gonna Wanna » comme des titres envoûtant tel le sublime « You're The Conversation (I'm The Game) accompagné de sa compagne Sue Denim des « Robots In Disguise » ainsi que sur la plupart des titres dont « Girl Talk » qui nous sera rappelé par la suite par « President ».

Le 21 Mai 2006, le second Opus de Chris Corner sous le nom d'IAMX est sorti dans les bacs. "The Alternative".

On ne sait pas très bien ce que deviennent les Sneaker Pimps, dont le quatrième album official est censé être prêt depuis plusieurs mois, et alors que des versions remasterisées de Becoming X (1996) et Splinter (1999), qui devaient voir le jour en début d'année, sont semble-t-il resté au fond d'un mystérieux tiroir. Heureusement, Chris Corner, chanteur et leader du groupe, ne reste jamais longtemps silencieux et revêt une nouvelle fois le masque de I AM X, son projet solo, pour un nouvel album, le second après l'excellent Kiss + Swallow sorti en 2004.

"The Alternative" est pour ainsi dire le frère jumeau de Kiss + Swallow : entièrement écrit, composé et produit ("bastardised") par Chris Corner himself, cet album repose sur les mêmes fondements electro-glam eighties qui sont la marque de fabrique de l'Anglais, c'est-à-dire des rythmiques bien grasses, des sonorités très électroniques et une ambiance plutôt sombre traversée des fulgurances vocales du chanteur. Le premier Single sortie « President » nous rappelle la musicalité du titre « Girl Talk » de la Bande Originale du Film « Les Chevalier du Ciel). Deux autres singles sont sortis, « Spit It Out » et « S.H.E. » (seulement en Russie) pour le film « Zhest, Junk ».

Comme son prédécesseur, The Alternative… alterne morceaux rapides ("Nightlife", "The Negative Sex"…) et ballades toujours très inspirées ("Lulled by Numbers", "This Will Make You Love Again"…) parfois illuminées de la voix de Sue Denim (Robots in Disguise). Les morceaux sont ici encore quasi exclusivement centrés sur des thèmes à consonance sexuelle ou amoureuse, mais cette fois-ci non dénués d'un humour bienvenu ("I need a little love / Bring me back a dog in the next life / I wanna be a dog in the next life").

.

En somme, cet album est très réussi et fait honneur à son grand frère grâce à un son particulièrement puissant et à au moins deux megatubes : "Spit It Out", génialement grandiose, immédiatement accessible, et "After Every Party I Die", qui, pour la petite anecdote, est en fait la reprise d'une face B relativement rare de Bloodsport (2002).

Ce second opus sera suivi d'une longue tournée européenne avec de nombreuses dates en Allemagne. Après une pause de quelques mois IAMX est de nouveau en tournée en 2007 mais cette fois avec des dates aux USA en plus de l'Europe.

Et encore en parallèle, et avec son acolyte et compagne Sue Denim, Chris Corner crée un projet Electro « The Siblings » en Allemagne. Ils ont remixé un titre des Sneaker Pimps « Think Harder » et travaillent sur d'autres enregistrements…

Finalement on se demande si I AM X n'est pas tout simplement une alternative… aux Sneaker Pimps.

 


Merci à http://chris-iamx-sneakerpimps.fr, http://sneakerpimps.free.fr/ et http://www.ramdam.com/

 

Sneaker Pimps - Becoming X (1996)
Sneaker Pimps - Becoming RemiXed (1998)
Sneaker Pimps - Splinter (1999)
Sneaker Pimps - Bloodsport (2002)
Sneaker Pimps - SP4 (Unreleased) (2003)
IAMX - Kiss and Swallow (2004)
Chris Corner - Les Chevaliers Du Ciel - OST (2005)
Sneaker Pimps - SP5 (Unreleased) (2005)
IAMX - The Alternative (2006)