Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

Snow Patrol

 

 

Snow Patrol est composée d'une fusion de pop/rock alternatif, les pièces de Snow Patrol combinent de belles aptitudes d'écriture à des guitares rock acérées. Ce trio (à la base) est composé du chanteur et guitariste Gary Lightbody, du bassiste et claviériste Marc McLelland et du batteur John Quinn.

Lightbody et McLelland commencent à jouer ensemble en 1994 alors qu'ils sont étudiants à l'Université de Dundee, en Écosse. Peu de temps après, ils invitent Quinn à se joindre à eux. À l'origine, le groupe se nomme Polar Bear, mais comme il s'agit du nom du groupe d'Eric Avery, l'ancien bassiste de Jane's Addiction, la formation opte pour Snow Patrol afin d'éviter les poursuites judiciaires.

Le groupe décroche un contrat avec l'étiquette britannique Jeepster en 1998 qui lance l'album « Songs for the Polar Bears » au cours du mois d'août. Le titre de l'album se veut un clin d'œil au changement de nom imposé.



Le disque remporte un vif succès en Grande-Bretagne, ce qui lui permis d'agrandir sa légion de fans. Snow Patrol déménage de Dundee à Glasgow à la fin de 2000. En avril 2001, le groupe est de retour avec un second effort intitulé « When It's All Over We Still Have to Clear Up » qui permet à Snow Patrol de consolider sa position. La relation avec l'étiquette Jeepster se fait cependant de plus en plus tendue. La rupture est inévitable.

Quoi qu'il en soit, le groupe entreprend le travail sur un troisième opus. Des maquettes des nouvelles pièces commencent à circuler de sorte que Fiction, une filiale de Polydor, offre un contrat à Snow Patrol. Le groupe ajoute aussi un second guitariste en la personne de Nathan Connolly.

En avril 2004, Snow Patrol récidive avec un troisième effort en « Final Straw ».

 

 

Le groupe écossais nous offre ici un album éclectique où se mèlent des titres gros Rock avec des sons de guitares vulgaires et des mélodies pas originales (Wow, Gleaming auction, Whatever's left, Tiny little fractures), des balades gentillettes (Grazed knees) ou grandiloquentes (Same), des singles accrocheurs mais légèrement trop classiques comme le très pop Chocolate ou le très Rock (Spitting games), des titres influencés par Coldplay comme l'hypnotique Somewhere a clock is ticking et le magnifique Run qui est sans aucun doute le meilleur titre de l'album, une chanson bien variété soupe (Ways & means) avec son piano répétitif énervant et une balade hypnotique et mélodique (How to be dead).


Informations repris sur les sites http://musique.krinein.com/ et http://www.musiqueplus.com/

 

Songs For Polarbears (1999)
When It's All Over We Still Have To Clear Up (2001)
Final Straw (2004)