Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

Depeche Mode

DEPECHE MODE

1976-1979

On peut remonter aux origines de Depeche en évoquant l'année 1976. Vince Clarke et Andrew Fletcher décident de former un groupe, connu sous le nom de "No Romance In China". La groupe n'a pas de succès, c'est pourquoi en 1979, Vince, Andy et Martin Gore créent le groupe "French Look", renommé "Composition Of Sound".

1980-1984

Composition of sound est créé en 1979 à Basildon, dans l'Essex, par Andy Fletcher (guitare, chant), Martin Gore (guitare, chant) et Vince Clark (claviers). Après avoir recruté David Gahan (grâce à une audition où il a chanté le « Heroes » de Bowie), le groupe abandonne ses guitares, pour des synthétiseurs et devient un groupe électronique. Ils décident de s'appeler « Depeche Mode » d'après un magazine de mode français. Après un concert dans un célèbre club londonien, le Bridge House, ils font forte impression sur Daniel Miller, le créateur de Mute Records, qui décide de les signer, moins d'un an après leur formation. Leur premier single « Dreaming of me » n'est pas un tube majeur en Angleterre. Il est suivi de « New Life » qui se hisse à la 11e place des charts et de « Just can't get enough » qui entre dans le top 10 du hit parade anglais. Le premier album de Depeche Mode, « Speak & spell » sort en novembre 1981. Signés sur Sire Records aux USA, « Just can't get enough » devient un grand tube dance et passe dans certaines radios de musiques alternatives américaines. Après une tournée en Angleterre et en Europe, Vince Clark quitte le groupe pour fonder Yazoo. Les 3 restants publient alors une petite annonce dans le Melody Maker. "Keyboard player needed for established band - no timewasters". Il était aussi précisé que le groupe cherchait un musicien de moins de 21 ans. Alan Wilder en a 22, mais il impressionne tellement le groupe (Dave et Martin diront à ce propos que la majorité des musiciens qu'ils avaient auditionné ne savait pas jouer deux mélodies en même temps alors qu'Alan pouvait le faire et lire le journal en plus de ça) qu'il l'intègre alors que celui-ci sort son 4e single « The meaning of love ». Un 2e album intitulé « A broken frame » sort en 1982. En 1983 sort « Construction Time Again » qui contient la chanson dance « Everything counts ». Avec la sortie de « People are people » en 1984, les américains découvrent ce que leurs voisins européens connaissaient depuis 1981. « People are people » devient le premier succès de Depeche Mode, outre-atlantique, étayé par la sortie de « Some Great Reward ».

1985 - 1988

« Catching up with Depeche Mode » en 1985 et « Black Celebration » en 1986 suivent. « Black Celebration » ne fut pas un album facile à concevoir ; Martin avait une idée très précise du son qu'il voulait. La chanson du même nom montre combien il fut difficile pour Depeche Mode d'enregistrer cet album. Comme Dave le fait remarquer « S'il fut un temps où Depeche Mode aurait du splitter, cela aurait eu lieu durant l'enregistrement de Black Celebration ». Mais c'est sur cet album que s'affirme le "nouveau son" de Depeche Mode, moins synth-pop et plus personel. A noter que le clip De "A question of time" fut le premier clip réalisé par le néerlandais Anton Corbijn. L'image de "groupe pour ado" est en train de changer. Après la tournée de Black Celebration, le groupe sort « Music for the masses ». Réalisé en 1987, Depeche Mode travaille avec un nouveau producteur, David Bascombe. En effet, ils désirent prendre un nouvel envol après avoir presque abandonné les sessions d'enregistrement de Black Celebration. « Strangelove », premier single de l'album, est remixé pas moins de 14 fois. « music for the masses » lui-même se bat pour atteindre le top 10 britannique et « little 15 « , sorti, seulement en Allemagne, n'atteint seulement que la 60e place des titres étrangers. Mais Depeche Mode continue d'avoir de plus en plus de monde à leurs concerts. Après une immense tournée à travers le monde, Depeche Mode annonce complet pour leur concert le 18 juin 1988 au Pasadena Rose Bowl, aux Etats-Unis devant 70 000 fans. Un album live et une vidéo, intitulés « 101 » sortent ensuite en 1988, chauffant les fans à bloc avant la sortie de « violator ».

1989 - 1991

Au milieu de l'année 1989, le groupe se retrouve à Milan pour enregistrer son nouvel album, sous la tutelle de Flood. « Personal Jesus », le premier single issu de « Violator ». Le son change radicalement et est plus bluesy. C'est un énorme succès et devient l'un des singles les plus vendus de l'histoire des Etats-Unis et donne à Depeche Mode son disque d'or aux US. Personal Jesus a été repris par de nombreux artistes dont Johnny Cash, Placebo & Marilyn Manson.Sort ensuite « Enjoy The Silence », un grand succès également (elle atteint en février 1990, la 6e place dans les charts anglais) qui deviendra la marque de fabrique du groupe. Depeche Mode a également droit à une émeute de plus de 17 000 fans à Los Angeles lors d'une session d'autographes pour promouvoir la sortie de « Violator ». Aussi rapidement que les billets sont mis en vente, la demande pour le « world violation tour » les engloutit. A New-York, Depeche Mode vend 40 000 tickets pour leur concert au Giant Stadium en 8 heures et 48 000 pour le concert au Dodger Stadium à Los Angeles, une heure après la mise en vente. Mais tout ne se passe pas bien, les nerfs à vifs, la fatigue de la tournée et des batailles internes au sein de Depeche Mode mettent leur relation en doute. Ils ne savent pas s'ils vont de nouveau travailler ensemble.

1992 - 1994

Dave s'est réinstallé à Los Angeles pendant que les autres membres se concentraient sur leur famille. Mais en 1992, quand Dave a senti qu'il ne voulait plus faire de nouvel enregistrement « dance » avec Depeche Mode, Martin a envoyé une démo composée de chansons electrifiantes et bluesy pour le prochain album, que Dave a décrit comme « un soulagement total, remontant le moral, majestueux, beau ». Ces chansons n'ont pas seulement allumé les rêves de Dave, elles les ont égalés. Dave a alors senti que Depeche Mode poussait plus les limites de la musique, ce qu'il voulait depuis quelques années. En 1993, après une période de trois ans entre deux albums, Depeche Mode sort « Songs of faith and devotion », une approche un peu plus rock de leur musique. Ca aurait été le premier album de Depeche Mode qui utiliserait une vraie batterie, aussi bien que les musiciens exterieurs. Avec « I feel you » comme premier single, et une sortie d'album anticipée, SOFAD a débuté n°1 du Top 100 et aussi bien dans les Charts britanniques. C'etait le réel premier album alternatif a avoir accompli cette double distinction. Il est resté au top pendant seulement une semaine, et dès novembre, il est descendu en flèche. Malgré cela, Depeche Mode part pour une tournée mondiale de 14 mois, conduisant le groupe en Afrique du Sud, en Australie, à Hong Kong et en Amérique du Sud. Même avec la rapide chute de Song Of Faith And Devotion, Depeche Mode a continué à faire salles combles en Amérique du Nord et en Europe.

1995 - 1997

Le 1er juin 1995, le clavieriste/batteur Alan Wilder decide de quitter Depeche Mode, une insatisfaction interne des conditions de travail étant la raison de son départ. Fletch, Martin et Dave continuent l'aventure Depeche Mode et commencent l'enregistrement d'un nouvel album avec le producteur Tom Simenon à Londres. Le 3 février 1997, le groupe sort « Barrel of a gun », premier single depuis trois ans, avec en face B « Painkiller ». Depeche Mode sort ensuite l'album « Ultra », le 14 avril 1997, qui entre directement à la 5ème place des Charts Américains. L'album deviendra disque de platine en Espagne, en Suède, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, et disque d'or en Italie, en Chine et au Canada. De novembre 1996 à juillet 1997, Depeche Mode ne tourna pas et passa son temps en promo, donnant pas loin de 250 interviews, et en jouant quelques lives dans de nombreuses émissions de télévision en Europe et aux Etats-Unis. En même temps que cela, Depeche Mode a mis en ligne son propre site web, www.depechemode.com. Le groupe joua deux concerts exceptionnels, un à l'Adrenaline Village à Battersea le 10 avril 1997, et l'autre au Shrine Expo Hall à Los Angeles le 16 mai 1997. Le trio a joué la même setliste pour les deux concerts, dont 4 titres d'Ultra (« Barrel of a gun », « It's no good », « Useless » et « Home ») ainsi que « Never let me down again ».

1998 - 2000

En septembre 1998, Depeche Mode retourna en studio pour travailler sur quelques titres à inclure à deux albums de compilation de singles « The singles 86>98 ». En plus de « Only when I lost myself », la compilation contient 20 autres titres datant de « Black celebration » à « Ultra ». Le groupe s'engagea ensuite dans une tournée de 4 mois en Europe et en Amérique du Nord, leur première depuis 5 ans. Cette tournée fut la première où le groupe a joué en Lituanie, en Estonie et en Russie, mettant fin aux 18 années d'attente du trio pour jouer dans ces pays. La setlist était essentiellement composée des singles du groupe de 86 à 98, mais comprenait aussi quelques vieilles surprises, comme « Somebody » et « Just can't get enough ».

2001 - 2007

Après cette tournée, Depeche Mode fit son grand retour en 2001 avec l'excellent « Exciter tour », suivi d'un DVD de cette tournée « One night in Paris » en 2002. En 2003, Martin Gore et Dave Gahan décident de sortir chacun de leur côté un album solo. Dave, avec « Paper monsters », connait un franc succès. Tous les morceaux de cet album ayant été écrits par lui-même, c'est en quelque sorte une ''revanche'' sur la main mise de Martin Gore au sein de Depeche Mode. Arrive ensuite « Remixes 81-04 » en 2004, un CD en édition limitée dans lequel de grands noms de l'électro se sont prêté au jeu de mettre des titres de Depeche Mode à leur sauce. Le groupe rempile dans les bacs en 2005 avec le single « Precious », suivi en octobre par l'album « Playing the angel ». Viendront ensuite 3 autres singles : "Suffer Well", "A Pain That I'm Used To" et "John The Revelator". Le groupe part en concert dans le monde entier afin d'achever son Playing The Angel tour, qui sera l'une des plus grandes tournées du groupe. En 2007 sort le Best of Volume 1, accompagné d'un nouveau titre, "Martyr", ainsi que le nouvel album solo de Dave Gahan : Hourglass.

2008- 2009

En mai 2008, le groupe se rejoint en studio pour enregistrer leur douzième album, intitulé Sounds of the Universe. Le premier single extrait de cet opus est "Wrong"passe sur les ondes depuis fevrier 2009, et l'album est disponible depuis le 20 avril 2009, le groupe annonce aussi la tournée "Tour Of The Universe" dont les concerts se feront principalement dans les stades.

2010 - 2013

Le 6 juin 2011, un deuxième album remix est disponible. En mars 2012, Martin Gore annonce que le groupe est de retour en studio pour enregistrer un nouvel album. Martin Gore travail également, avec Vince Clark, sur un nouveau projet nommé VCMG dont le premier album voit le jour, nommé "Ssss".

Le 21 mai sort un nouvel album du groupe Soulsavers nommé "The Light the Dead See", Dave Gahan y prête sa voix sur tous les morceaux

Un nouvel album de Depeche Mode ainsi qu'une nouvelle tournée mondiale sont officiellement annoncés le 23 octobre 2012 à Paris, lors d'une conférence de presse du groupe. L'album, intitulé Delta Machine, sort finalement le 26 mars 2013. Celui-ci reçoit des critiques en majorité positives.

Speak & Spell (1981)
A broken frame (1982)
Construction Time Again (1983)
Some Great Reward (1984)
The Singles 81-85 (1985)
Black Celebration (1986)
Music For The Masses (1987)
101 (1989)
Violator (1990)
Songs of faith and devotion (1993)
Songs of faith and devotion Live (1993)
Ultra (1997)
The Singles 86>98 (1998)
Exciter (2001)
The Remixes 81>04 (2004)
Playing the angel (2005)
Sounds of the Universe (2009)
Delta Machine (2013)