Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

The Servant

 

Sur Mathematics / With The Invisible, deux mini-albums sortis en 2001, The Servant assénait un cours magistral d'électro-rock subversif, une collection de morceaux fouillis en forme d'hymnes en puissance, aux textes acérés. 

Mené par le survolté Dan Black, The Servant se forge, par la force de prestations scéniques énergiques, une réputation de performers 

En quelques mois, le groupe enchaîne showcases (session Oui FM avec Pavement, MCM), concerts (Transmusicales de Rennes, Résidence Recall, Festival de Jazz de Montreux), une prestation télévisée mémorable -l'inquiétant Conversation en live à Nulle Part Ailleurs-, jusqu'à un concert ahurissant devant plus d'un million de personnes en compagnie de Planet Funk 

Imaginez Prince. Qui jamme avec les Smiths, à la Factory d'Andy Warhol. Le tout à l'intérieur du cerveau d'un Donnie Darko moderne du nom de Dan Black. C'est "ça", The Servant. Même à leur apogée mélodique, il émane toujours d'eux une lueur vaguement sinistre.

Avance rapide: The Servant. Ayant recruté Matt Fisher (basse) et Trevor Sharpe (batterie) à l'occasion de descentes dans les coins les plus pathétiques du paysage club londonien, Dan s'attelle à peaufiner une sorte de groupe pop curieusement anglais. En 1963, dans le film de Joseph Losey du même nom, le serviteur Dick Bogarde usurpe l'identité de son décadent maître James Fox dans un écho pervers de lutte des classes. L'ambiance correspond parfaitement à la chimie complexe nécessaire à The Servant.

Il y a eu deux Eps. Le premier Mathematics (sorti en 2000) parachutait pêle-mêle des influences punk-funk façon bande des quatre et des jingles casio qui soutenaient dans Too Late une immortelle phrase d'ouverture: "J'ai importé des chevaux de Dubaï".

Le deuxième With The Invisible (2002) vit l'arrivée du guitariste Chris Burrows et fut, très simplement, un cours magistral d'électro-rock subversif, acclamé par tous, de Music Week à Mojo. Des hommages rétrospectifs subsisteront longtemps dans les grooves de ces deux disques.

Toutes ces expériences contribuent à The Servant, premier album du groupe, qui sort chez Recall le 19 janvier 2004. Enregistré en trois semaines dans les studios Garden à Old Street avec Steve Dub (Chemical Brothers) et mixé chez Dan à Highgate jusqu'à ce que ça le rende "complètement cinglé", l'album contemple leur conception abstraite de Prince et des Smiths, sur toile de fond pop classique, se faire éclabousser de couleurs.




Merci à http://www.ramdam.com/

The Servant (2004)
The Servant - Collector (2005)
Mathematics - With the invisible (2005)