Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

Green Day

A l'âge de 12 ans, Tré Cool devient membre du groupe The Lookouts. Leur album attire rapidement l'attention et le jeune Tré commence à se produire au club punk de Berkeley en Californie, 924 Gilman Street. En 1987, Armstrong (15 ans) et Dirnt (15 ans) forment le groupe Sweet Children, avec Armstrong au chant et à la guitare et Dirnt à la basse et aux chœurs. Ils commencent à jouer en 1988 au Rod's Hickory Pit à Rodeo en Californie. En 1989, les « Sweet Children » se renomment « Green Day » d'après le titre d'une de leurs chansons. Ils ajoutent rapidement Al Sobrante (né John Kiftmeyer, batterie) au groupe et recherchent un contrat pour un enregistrement.

Pendant les années 1988 et 1989, Green Day commence à tourner pour la première fois notamment à Atlanta en Géorgie, Stark dans le Wisconsin, Los Angeles, New York ainsi qu'au Canada. Les Lookouts sortent sur le label punk Lookout! Records, tenu par la meneur du groupe Lawrence Livermore. Les membres de Green Day signent également chez Lookout en 1989 et sortent leurs premiers EP 1,000 Hours, Slappy et "39/Smooth" en 1990. L'année suivante, ils produisent l'album 1,039/Smoothed Out Slappy Hours et le sortent en 1991. Al Sobrante quitte le groupe pour l'université, il sera remplacé par Tré Cool.

Green Day démarre une tournée nationale le jour suivant l'obtention par Dirnt de son diplôme en 1990, avant « Slappy ». Ils retournent ensuite en studio pour produire leur deuxième album, « Kerplunk », en 1992. Le groupe signe avec Reprise Records en avril 1993, quittant Lookout amicalement.
 



En 1994, ils sortent leur premier album chez Reprise, « Dookie ». Durant quelques mois, les nombreux passages sur MTV des vidéos « Longview » et « Basketcase » ont fait de l'album et du groupe des succès. L'album se vendra à plus de 10 millions d'exemplaires aux USA et obtiendra un Grammy Award (Best Alternative Music Performance). Trois des quatre singles tirés de Dookie atteignent la première place dans les charts (Longview, Basketcase, When I Come Around) alors que Welcome To Paradise atteint la 7è place. L'album en lui-même atteint la 2è place.
Green Day a rejoint la liste des groupes sur les festivals de Lollapalooza et de Woodstock en 1994. Pendant le concert de Green Day à Woodstock s'est déroulé une grande bataille de boue entre les membres du groupe et le public, ce qui a fait exploser la notoriété du groupe. Pour l'anecdote, Mike Dirnt perdit des dents dans la mélée, se faisant plaquer par un garde de sécurité qui l'avait confondu avec une personne du public.

En 1995, ils enregistrent un single appelé « J.A.R. » et poursuivent avec l'album Insomniac. Bien que l'album ne connaisse pas le succès de « Dookie » il s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires aux États-Unis et il atteint la 2è place dans les charts grace notamment aux singles "Geek Stink Breath", "Walking Contradiction" et surtout "Brain Stew/Jaded". Ils feront ensuite une pause pour cause d' "epuisement".

En 1997 leur troisième album majeur, Nimrod sort. Il atteindra la 10è place dans les charts avec "Hitchin' A Ride", "Redundant" et "Nice Guys Finish Last" ainsi que "Good Riddance (Time Of Your Life)", qui est la chanson illustrant le dernier épisode de Seinfield et cette ballade acoustique atteint la première position dans les charts. Mais l'album n'atteint pas le succes espere avec seulement 4 millions de disques vendus aux Etats-Unis.

En 2000, sortie de Warning dont le plus gros hit est la chanson Minority. L'album n'a pas très bien marché malgré un son pop-punk innovant et agréable à l'écoute. D'après Green Day, cet album n'avait pas été créé pour plaire aux fans. En effet, l'album ne vend que 1 million de copies aux Etats-Unis, avec tout de meme 4 million au monde.
En 2001 sort International Superhits! (un best-of) et "International Supervideos!" (un DVD regroupant toutes les videos de Green Day). Cette même année, Green Day remporte 8 Californian Music Awards.
 

 

En 2002 sort Shenanigans (un cd reprenant les faces b des singles). Durant cette période sans "vrai album", le groupe participe à des tournées, notamment le Pop Disaster Tour avec Blink-182.
En 2003, alors que Green Day est en studio, un groupe New Wave est apparu sur scène sous le nom de The Network. Ce groupe semble à première vue être Green Day : le front man « Fink » est d'une ressemblance frappante avec Wilhelm Fink (un pseudonyme de Billie Joe Armstrong). Les ressemblances vocales et physiques laissent peu de doutes quant au lien Green Day / The Network.

En 2004, le groupe sort un nouvel album, American Idiot, comportant les singles  : American idiot, Boulevard of broken dreams, Holiday, Wake Me Up When September Ends ainsi que Jesus Of Suburbia. Ce dernier album est sans doute leur plus ambitieux, puisqu'il s'agit d'un opéra rock (l'album raconte une histoire, celle du Jesus Of Suburbia), dont deux chansons atteignent les 9 minutes (Jesus Of Suburbia, Homecoming). Green Day s'impose dans cet album, qui rencontre un vaste succès, comme un groupe engagé contre le président des États-Unis George W. Bush, "l'american idiot". American Idiot a atteint la première place des charts en une semaine.

En 2005, c'est la consécration pour le groupe qui raffle grand nombre d'awards lors des cérémonies. On retiendra le gain de 7 Video Music Awards pour les chansons American Idiot et Boulevard Of Broken Dreams; 1 Grammy Award pour le meilleur album rock ainsi que, pourquoi pas, le prix du rocker le plus sexy de la planète pour Billie Joe (descerné par le magazine "Kerrang!"). Leur premier album/DVD live, Bullet In A Bible, sort en novembre 2005 et contient une grande partie du concert donné au Milton Keynes (Angleterre), en juin de la même année ainsi que des interviews et des scènes en backstage.

 

 

En 2006, Billie, Mike et Tré sont de retour en studio mais ils continuent de gagner des prix dont notamment un 3ème Grammy Award (Meilleure chanson pour Boulevard Of Broken Dreams). Fin 2006, à la sortie de l'été, le groupe Green Day collabore avec le groupe irlandais mondialement connu U2 pour reprendre le titre "The Saints are coming" du groupe punk/rock écossais : "The Skids". Le fruit des ventes ira directement à Music Rising, l'organisation caritative montée par The Edge, le producteur Bob Ezrin et Gibson, le très célèbre fabriquant de guitares, dont le but est d'aider à la reconstruction (entre autres musical) de cette région sinistrée par l'Ouragan Katrina. Ils l'ont produits en public pour la première fois au Louisiana Superdome de la Nouvelle-Orléans le 25 septembre 2006 à l'occasion du premier match à domicile de l'équipe de football américain de la Nouvelle-Orléans, les Saints de la Nouvelle-Orléans, depuis l'Ouragan Katrina. Un single sortira le 6 novembre.

Merci à Wikipedia

1.039/Smoothed Out Slappy Hour (1990)
Kerplunk (1991)
Dookie (1994)
Insomniac (1995)
Nimrod (1997)
Warning (2000)
International Superhits (2001)
Shenanigans (2002)
American Idiot (2004)
Bullet in a Bible (2005)