Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous au club ou sur le forum

Artiste du moment

Jack White

À la fin des années 1990, Jack White s'associe avec Dan John Miller, un ami de Détroit, dans un projet commun de country-garage, appelé les Two Star Tabernacle. En 1998, Jack White fait sa première apparition discographique officielle sur un 45 tours des Hentchmen, Some Other Guy(Italy Records). Quelques mois plus tard sort le cinquième album du groupe (Hentch-Forth, Italy Records), sur lequel White est crédité à la basse, à la guitare et au chant.

La même année, alors qu'il est encore peu connu au sein même de Détroit, il est recruté par le groupe culte The GO pour y officier en tant que soliste. Peu après la sortie du premier album du groupe, Whatcha Doin' (Sub Pop, 1999), brûlot de rock 'n' roll stoogien typique de Détroit, il sera congédié par Bobby Harlow et John Krautner (tous deux membres fondateurs de The GO) en raison de tensions entre lui et certains membres du groupe et de désaccords avec leur label Sub Pop.

En 1997, il fonde son propre groupe, les White Stripes, avec lequel il sort un premier album en 1999. Suivront, en l'espace de 11 ans, six autres disques, dont le dernier est un live publié en 2010 sous le titre Under Great White Northern Lights.

En 1999 il effectue en compagnie de Brendan Benson, Kevin Peyok et Ben Blackwell quelques concerts sous le nom de Jack White and The Bricks

Il apparaît en 2000 pieds et poings liés sur la pochette du premier album des Soledad Brothers, album qu'il enregistra en compagnie du groupe dans son 3rd Man Studio. En outre, Johnny Walker, leader des Soledad Brothers, est crédité dans les notes de pochette du premier album des White Stripes pour avoir appris à White comment jouer de la guitare slide

En 2003, il est classé 17e au classement des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps, du magazine Rolling Stone.

En 2004, il produit l'album Van Lear Rose de la chanteuse country Loretta Lynn, avec qui il chante sur le titre Portland, Oregon.

En 2006, il fonde avec ses amis Brendan Benson, Jack Lawrence et Patrick Keeler un nouveau combo : The Raconteurs. Avec son nouveau groupe, il sort Broken Boy Soldiers en 2006 puis Consolers of The Lonely en 2008.

Le 30 juillet 2008, les producteurs des films de James Bond ont annoncé que Jack White se joindrait en duo avec la chanteuse Alicia Keys pour interpréter la chanson thème du 22e long métrage de la série,Quantum of Solace. La chanson est intitulée Another Way to Die.

En 2009, Third Man Records, la maison de disque que Jack White crée en 2001, prend place physiquement à Nashville. Il y construit un studio d'enregistrement, une scène de concert et un studio photo, ainsi qu'une boutique.

Plus récemment, le groupe The Dead Weather s'est formé et Jack White y joue de la batterie. L'originalité de ce projet réside dans le fait qu'Alison Mosshart, la chanteuse du groupe The Kills, y chante. Le bassiste est celui des Raconteurs, Jack Lawrence, et de plus l'actuel claviériste de Queens of the Stone Age, Dean Fertita y participe en tant que principal guitariste.

Depuis la séparation des White Stripes le 2 février 2011, Jack White continue à mener de front ses deux autres groupes, The Raconteurs et The Dead Weather. Il produit également un grand nombre d'artistes pour sa maison de disque, Third Man Records.

Il entame en 2012 une carrière solo avec la sortie de Blunderbuss, son premier album, comprenant le single Love Interruption5. Le morceau Sixteen Saltines fait l'objet d'un clip qui sort au début du mois d'avril et annonce l'album à venir. Il est à noter que Blunderbuss est copublié par sur le label de Jack White, Third Man Record et par Columbia.

Source : Wikipedia

Blunderbuss (2012)
Lazaretto (2014)