Votre navigateur ne supporte pas JavaScript !
Bienvenue sur U2Achtung !
Inscrivez vous sur notre forum

Artiste du moment

David Bowie

Major Tom s'en est allé et nous avons décidé de lui rendre hommage à travers cette rubrique car sans Bowie, il n'y aurait probablement pas eu U2.

David Bowie s’est éteint paisiblement après une bataille contre le cancer à l’âge de 69 ans.
Le génial britannique nous laisse un album grandiose « Black Star » sorti il y a quelques jours à peine.

Bowie avec près d’un demi-siècle de carrière a fasciné plusieurs générations en révolutionnant la musique !
Il débute en 1964 en jouant avec divers groupes et en faisant divers singles sur le rhythm and blues, mais en 1967, David fait une rencontre importante pour lui.  Il rencontre Lindsay Kemp qui lui enseignera le mime, l’expression corporelle et les textes de Jean Genet. Son premier album s’intitule « David Bowie » et est un véritable échec !  David explosera quelques mois plus tard, en 1969 avec un titre grandiose « Space Oddity » qui est influencé par les premiers pas de l’homme sur la Lune.


 
David Bowie passera par de nombreux genres et en 1970 les années Glam Rock débute.  En effet, il apparait dans les médias en étant habillé en femme et sort un album incontournable « The Man Who Sold the World » en 1971.  Durant cette période Bowie joue de son ambiguïté sexuelle, se teint les cheveux en rouge et devient une icône médiatique avant d’être le musicien aux albums vendus.
1972 est l’année de l’explosion commerciale avec son personnage de Ziggy Stardust.  Le succès est immédiat, les tournées s’enchaînent et des milliers de fans se donnent rendez-vous aussi bien pour la musique que pour l’atmosphère que créée le personnage de Ziggy. Le personnage de Ziggy et les autres que Bowie créera arrivent au bon moment.  En effet, le côté gendre idéal des Beatles des années 60 n’est plus à l’ordre du jour ! Bowie en profite et se place face à un public d’ados pour leur faire vivre du fantasme, de l’outrance, de la décadence des mœurs qui font les une des médias anglais.  Un autre personnage célèbre de Bowie sera Aladdin Sane, qui se base sur le même genre d’idées que Ziggy.
 
 
Un personnage, Halloween Jack,  tout aussi ambigu voit le jour en 1974 sous l’album de Diamond Dog qui décrit une ambiance bizarre dans une société du futur très négative. C’est une période durant laquelle Bowie plonge dans l’enfer de la drogue et de la paranoïa.
Bowie se cache quelques temps à Berlin afin de se remettre d’aplomb.  Quelques mois plus tard, il débute une période musicale plus soft, notamment en écrivant un titre avec John Lennon, Fame, qui sera son premier hit américain.
 
 Il s’essaye aussi au cinéma et tourne le film « The Man Who Fell To Earth », l’histoire d’un extraterrestre qui tombe sur terre et souhaite rentrer chez lui.  Un personnage qui lui va à merveilles.  Bowie s’essaye à de nombreux styles et avec « Station To Station », il nous fait découvrir un style de funk froid, mécanique, sans aucune chaleur humaine, n’ayant aucune connexion avec ses personnages précédents. Bowie se perd dans une mégalomanie impressionnante ! Malgré tout, il part des States et trouve refuge à Berlin, une ville connaissant un grand mouvement artistique à l’époque.  Il se pose là, et il sortira ce que l’on pourrait nommer la « trilogie Berlinoise » « Low, Heroes et Lodger ».  C’est une époque durant laquelle il change son fusil d’épaule, il n’est plus la star décadente rongée par la cocaïne, il a d’ailleurs perdu une partie de ses fans, mais Bowie se concentre sur une nouvelle tendance, la new wave anglaise du début des années 80. Bowie joue le rôle aussi de compositeurs pour Iggy Pop et ce pour deux albums, « The Idiot et Lust For Life ».  Ces deux grandes icônes se retrouveront aussi sur scène.
Il passera à nouveau du temps au cinéma en incarnant le rôle de John Merrick dans « The Elephant Man ».
 
1980 sera une année merveilleuse pour Bowie et pour son public.  En effet, cette année-là voit le jour d’un succès monumental : l’album « Scary Monsters » avec des titres phares comme « Ashes to Ashes » où il se moque de Major Tom, vous savez l’astronaute de ses débuts…  Le sacre de Bowie se fait aussi grâce à la composition, production et enregistrement d’un single avec un groupe tout aussi légendaire que lui, « Queen ».  Tous ces génies musicaux regroupés  donneront naissance à « Under The Pressure ».
 
Le succès est au rendez-vous durant cette période et ce sur divers fronts, on trouvera Bowie en tant qu’acteur dans « Furyo », mais surtout on retient de cette période un titre phare « Let’s Dance » qui atteint 14 millions d’exemplaires vendus et qui se place en deuxième position dans les charts après « Thriller ».  C’est une période durant laquelle les clips font fureur et sont largement diffusés par MTV qui façonne le genre musical des années 80 grâce à Bowie, Madonna ou Michael Jackson.
 
 

Un retour au son plus rock se fera en 1987 avec l’album « Never Let Me Down ».  Une tournée mémorable pour les fans sera faite avec la tournée « Glass Spider Tour ».  Après le dernier concert, Bowie a fait brûler la scène... La décennie approche de sa fin et en 1988, David fonde le groupe « Tin Machine ».  Un groupe influencé par le son du rock américain, apprécié par certains, détesté par d’autres, mais dans tous les cas très loin de ce que Bowie a pu faire auparavant.
 
 
En 1992, un concert en hommage à Freddy Mercury voit le jour, suite à la mort du chanteur en novembre 1991.  « Under Pressure » sera interprété par Bowie et Annie Lennox.  Une période plus calme s’installe dans la vie du chanteur, tant sur le plan personnel, il se marie avec Iman, la top model, que sur le plan professionnel.  En effet un album dance voit le jour en 1993 « Black Tie White Noise » qui ne touchera pas son public rock, mais un nouveau genre.
Pour ses 50 ans (1997), il donnera un concert grandiose au Madison Square Garden entouré de noms prestigieux comme les Foo Fighters, Robert Smith, Lou Reed et bien d’autres encore.
 
Cette période voit aussi un David Bowie plus homme d’affaire qu’artiste, il lance sa propre banque, il s’associe à d’autres pour être fournisseur d’internet et surtout il publie ses albums sous son propre label.  Depuis 1997, le chanteur ne s’est plus produit sur scène, mais il décide de reprendre le chemin des planches et fait une tournée mondiale intitulée « Reality Tour », malheureusement quelques problèmes de santé, verront certaines des dates annulées….
En 2013, Bowie retourne aux sources et sort un nouvel album « The Next Day », le premier depuis 10 ans !  Un single magnifique s’y trouve, « Where Are We Now ? » 
 
Enfin, le 8 janvier 2016, il sort à nouveau un splendide album intitulé « Black Star », le jour de son 69ème anniversaire et malheureusement deux jours avant sa mort.


  
Bowie nous laisse un immense répertoire pour tous les goûts musicaux.  Chaque période a été appréciée, détestée ou adulée, mais son empreinte musicale est présente et influence aujourd’hui encore de nombreux artistes !

Sources :

http://www.davidbowie.com/
Wikipedia
Les Inrocks